Créer avec comme matière première la nature environnante : voilà le travail artistique auquel Andy Goldsworthy a dédié sa vie.


L’hypnotique documentaire Leaning Into The Wind s’en fait l’illustration.« L’art contemporain ? Mouais… » Il faut le reconnaître, l’art contemporain ne fait généralement pas consensus, et nombreux sont ses détracteurs. C’est vrai, mais peut-être à une exception près : celle d’une forme d’art éphémère impliquant la nature comme seul outil le Land Art. Tourné entre 2013 et 2016, Leaning Into The Wind esquisse le travail d’un des plus célèbres représentants de cette discipline, Andy Goldsworthy.

Il s’agit du deuxième volet réalisé par Thomas Riedelsheimer sur le travail de l’artiste, après le documentaire de 2004 Rivers and Tides. On y trouve peu de paroles, mais de nombreuses prises de vues extérieures qui laissent le loisir d’observer les étapes de création d’une œuvre, son apparence finale puis son éventuelle dégradation naturelle. De son Cheshire britannique natal au sud de la France, en passant par le Gabon et l’Ecosse, le travail de Goldsworthy se trouve dans des paysages de toutes sortes, avec ou sans présence humaine. À partir d’un arbre tombé, de pavés sous lesquels on devine des racines ou d’un trottoir moucheté de pluie, il interroge, parle de temporalité et d’impermanence et de la place de chacun au sein d’une société où la nature se perd et se cloisonne.

Leaning Into the Wind questionne également le parcours de l’artiste, dont l’expression artistique évolue jusqu’à faire intervenir son propre corps ; il fait également voir sa relève par les interventions de sa fille, Holly Goldsworthy. Un joli film pour découvrir les formes d’un art pouvant être la fois modeste et grandiose. On n’en regrettera que les malencontreuses longueurs dont ce parcours filmé fait parfois preuve.

Penché dans le vent
(Leaning into the Wind – Andy Goldsworthy)
UK   –   2016   –   93 Min.   –   Documentary
Réalisateur: Thomas Riedelsheimer
FilmBringer
27.03.2019 au cinéma

"Leaning Into the wind" : L’art est dans la nature
3.0Note Finale