Né le 28 septembre 1944 à Reconvilier, dans le canton Jura bernois, la partie francophone du canton de Berne, Georges Schwizgebel, après des études de graphisme à l’École supérieure des beaux-arts et à l’École des arts décoratifs de Genève, découvre le cinéma d’animation au Festival d’Annecy. Le coup de coeur est immédiat; sa carrière sera orientée vers l’animation. En 1970, il fonde le Studio GDS avec Claude Luyet et Daniel Suder, et se lance dans la production et la réalisation de courts-métrages animés. Entre 1974 (Le Vol d’Icare) et 2015 (Le Roi des aulnes), Georges Schwizgebel aura réalisé une vingtaine de films ayant pratiquement tous gagné des prix internationaux (Cannes, Zagreb, Hiroshima, Stuttgart, Ottawa, Espinho…). Deux d’entre eux, 78 Tours (1985) et La Course à l’abime (1992), figurent notamment au palmarès des 100 films d’animation les plus marquants.
Au courant du mois de septembre, l’unique plateforme de cinéma indépendant de Suisse, LeKino.ch rendra un bel hommage à ce cinéaste suisse en diffusant l’ensemble de son oeuvre. Une interview de l’artiste et de son entourage sera également organisée par la plateforme afin de proposer des bonus qui accompagneront la diffusion des films. Une belle occasion de découvrir l’un des figures de proue de l’animation helvétique. Rendez-vous sur www.lekino.ch pour suivre cela de près.