Une comédie française comme il en sort des fournées, mais nettement en-dessous de la moyenne.


Stéphane, Cathy et Thierry sont trois employés du bureau de chômage de leur commune. Ils mettent beaucoup de cœur et d’énergie dans leur travail, malgré leurs soucis personnels. Chacun à son truc pour se débarrasser des demandeurs d’emploi Tous les moyens sont bons pour les décourager à se représenter. Réunis un matin par le directeur général de leur agence, ils apprennent avec stupeur que leurs postes vont être supprimés pour cause d’excellents résultats. Un comble ! Ils décident alors de renverser la tendance pour se sauver, mais ce n’est pas aussi facile que ça en a l’air…

Lorsque l’on tombe sur la bande-annonce du film, on se dit déjà que ça ne vole pas très haut. On se rend malgré tout au cinéma en espérant trouver quelque chose à en tirer. Force est de constater que ce long-métrage d’Alexandre Charlot et de Franck Magnier est à l’image de leur bande-annonce. Vide, loufoque au possible et peu instructif. C’est regrettable car le sujet était bien choisi et les acteurs recrutés aussi. Ce qui cloche principalement dans cette production, c’est le manque de sérieux de l’histoire composée d’une ribambelle de gags plats. Il y a pourtant une morale intéressante dans le scénario : tout employé a des capacités, même les plus bizarres.

« Les têtes de l’emploi » est certes une comédie sans prétention, mais on se lasse vite des pitreries des principaux personnages. Franck Dubosc a le personnage le plus ambigu, une fois n’est pas coutume, l’acteur français joue très bien son rôle, sans en rajouter. François-Xavier Demaison est lui le moins bon.

C’est le troisième film que les deux cinéastes français réalisent ensemble, après « Imogène McCarthery » et « Boule & Bill ». Les réalisateurs ont cherché à apporter une rythmique de cinéma à une histoire qui leur a été proposée par les maisons de production et qui était composée d’une succession de sketches. Pas grand-chose à dire de plus. Allez-voir le film si vous le désirez, mais on vous aura prévenus. On vous conseillera plutôt l’excellent « Un petit boulot », sorti dans les salles il y a peu de temps, dont le sujet principal était lui aussi le chômage, mais qui se révèle bien plus intelligent, tout en restant ironique.

Les têtes de l'emploi

Les têtes de l’emploi
D’Alexandre Charlot & Franck Magnier
Avec Franck Dubosc, Elsa Zylberstein, François-Xavier Demaison, Nicolas Vaude
JMH Distribution
Sortie le 16/11

"Les têtes de l'emploi" : à recaser ailleurs
1.5Note Finale

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires