15.1 C
Munich
samedi, juin 15, 2024
- Publicité -

Locarno : La productrice Marianne Slot recevra le Raimondo Rezzonico Award 2023

Daily Movies
Daily Movieshttp://www.daily-movies.ch
Daily Movies est à ce jour le magazine le plus complet en information cinéma, ciblant un large public de tous âges. Avec son format original et accessible gratuitement ou en abonnement grâce à ses différents partenaires, Daily Movies est l’un des moyens privilégiés permettant à de nombreuses personnes d’être informées de l’actualité cinématographique en Suisse.

C’est Marianne Slot, figure phare du cinéma d’auteur contemporain, qui recevra le prix du Locarno Film Festival dédié aux professionnel·les de la production internationale. Désireux de saluer sa carrière, marquée par des collaborations avec des cinéastes tels que Lars von Trier, Lucrecia Martel et Lisandro Alonso, le Festival lui décernera le Raimondo Rezzonico Award dans la soirée du samedi 5 août. À l’occasion de cet hommage, Locarno proposera la projection de Kona fer í stríð (Woman at War, 2018) de Benedikt Erlingsson, ainsi qu’une rencontre avec le public le dimanche 6 août.

Le panorama du cinéma d’auteur serait moins riche sans ces figures incontournables, qui permettent aux réalisatrices et réalisateurs les plus audacieux d’affirmer leur indépendance créative sur le grand écran. La productrice française Marianne Slot est incontestablement l’une d’entre elles. Souvent associée à Lars von Trier, avec lequel elle collabore depuis 1995, elle soutient le cinéma latino-américain et des cinéastes comme Lucrecia Martel (La mujer sin cabeza [The Headless Woman], 2008) et Lisandro Alonso (Liverpool, 2008, et Eureka, 2023, qui sera présenté au prochain festival de Cannes dans la section Cannes Première). Toujours soucieuse de défendre la valeur artistique des projets sur lesquels elle travaille, Marianne Slot accompagne des cinéastes confirmés, comme Naomi Kawase (Vision, 2018) et Sergei Loznitsa (Krotkaya [A Gentle Creature], 2017), mais elle sait aussi faire preuve d’audace, en produisant le premier opus de la metteuse en scène Emma Dante, Via Castellana Bandiera (A Street in Palermo, 2013) ou le premier film de Marian Crişan, Morgen (2010), en compétition au Locarno Film Festival.

Le directeur artistique du Locarno Film Festival, Giona A. Nazzaro, a déclaré :
« Marianne Slot a profondément marqué le cinéma contemporain grâce à une vision de la production qui redéfinit les modes de collaboration et de création entre les cinéastes et la production, en privilégiant sans cesse, et inlassablement, la singularité du regard et la liberté créatrice. À l’heure où le cinéma souffre d’une image parfois trop lisse et consensuelle, la vision de Marianne Slot est un vent de fraîcheur, une ode au risque et à la liberté. »

Le programme de l’hommage à Marianne Slot
Marianne Slot recevra le Raimondo Rezzonico Award sur la Piazza Grande dans la soirée du samedi 5 août.

La cérémonie de remise de prix sera accompagnée de la projection d’un film qui a largement marqué sa carrière:

Kona fer í stríð (Woman at War) de Benedikt Erlingsson (Islande/France/Ukraine, 2018).

Par ailleurs, le public et les invités du Festival pourront assister à une rencontre avec la productrice, le dimanche 6 août au Forum@Spazio Cinema.

Créé en 2002 en mémoire du tout premier président du Festival, qu’il a dirigé de 1981 à 1999, le Raimondo Rezzonico Award est offert par la Commune de Minusio.

La 76e édition du Locarno Film Festival se tiendra du 2 au 12 août 2023.

Biographie de Marianne Slot
Née au Danemark, Marianne Slot est une productrice française spécialisée dans le cinéma d’auteur international. En 1993, elle fonde la société de production cinématographique SLOT MACHINE à Paris. À partir de 1995, elle devient avec le film Breaking the Waves (1996) la productrice française de Lars von Trier. Au fil des ans, elle travaille avec de nombreux cinéastes internationaux, parmi lesquels Lucrecia Martel, Bent Hamer, Małgorzata Szumowska, Paz Encina, Lisandro Alonso, Emma Dante, Marian Crişan, Juliette Garcia, Yeşim Ustaoğlu, Sergei Loznitsa, Naomi Kawase et Benedikt Erlingsson. Elle est également nommée déléguée scandinave auprès du Festival international du film de San Sebastián, de 1997 à 2017.

De 2013 à 2015, elle est présidente de l’Aide aux Cinémas du Monde, une initiative française portée par le ministère de la Culture et le ministère des Affaires étrangères, cogérée par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et l’Institut français. Membre du Collectif 50/50, Marianne Slot est une féministe engagée.En 2018, elle est l’une des 82 femmes de l’industrie à fouler le tapis rouge de Cannes pour protester contre le sexisme dans l’industrie cinématographique. En mai 2015, Fleur Pellerin, alors ministre française de la Culture, la fait Chevalière des Arts et des Lettres à l’occasion d’une cérémonie à Cannes. De 1999 à 2018, Marianne Slot siège au conseil d’administration de la Maison du Danemark, à Paris.

www.locarnofestival.ch

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -