11.5 C
Suisse
27 octobre 2020

S'abonner au magazine

London Film Festival 5-16 octobre 2016

-

fullsizerender

Après Cannes, le NIFFF, Locarno ou encore La Mostra, c’est pour Londres que le Daily Movies a fait ses bagages.


60e édition du festival du film de Londres, 60 ans c’est pas rien! Et en cette occasion le festival a vu grand : 12 jours, 14 cinémas répartis au coeur de la capitale et 245 films projetés. Avec tout ces films proposés, pas facile de choisir lequel aller voir, du coup forcement on peut tomber par hasard dans la projection « expérimentale » où la seule question qui vous trotte dans la tête est : « qu’est ce que vous faites ici ? » Mais à part un film avec une pluie de bols en céramique ou encore sur les mines antipersonnel avec des images crues qui vont feront mieux lire à l’avenir le petit carton sur la porte indiquant « images choquantes », le festival propose une jolie programmation de films un peu plus accessibles.

lff-escalierOn retrouve à l’affiche certains films connus des festivals de cet été comme Frantz, Arrival, Brimstone, Nocturnal Animals et La la Land notamment. Mais on attend aussi 8 premières internationales, 39 premières européennes (dont A United Kingdom), 18 premières mondiales ou encore pour les plus « open mind » des films qu’on ne retrouvera certainement jamais en salle, comme ceux présents dans la sections de films expérimentaux (dont un film suisse sélectionné : A Place I’ve Never Been).

Moins connu que Cannes ou la Mostra, les deux grands festivals européens connus pour leur côté glamour, le London Film Festival jouit tout de même d’une jolie brochette de stars qui seront présentes pour les différents galas ou « Filmmaker’s Afternoon tea », so british ! Les fans pourront essayer d’apercevoir Sigourney Weaver (A Monster Calls), Rosamund Pike (A United Kingdom), Cillian Murphy (Free Fire), Martin Koolhoven (Brimstone), Lupita Nyong’o (Queen of Katwe) ou encore François Ozon (Frantz) pour n’en citer que quelqu’uns.

Malgré le froid qui s’installe et le vent qui souffle, le festival nous accueille bien au chaud dans ses salles et on se laisse confortablement aller dans les sièges, bercé par le ronronnement des projecteurs, pour quelques heures d’évasion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

BON à SAVOIR

« Sous les étoiles de Paris » : La misère existe partout

Si les migrant-e-s et réfugié-e-s demeurent souvent abordés dans l’univers du cinéma français depuis quelques années, les films traitant des SDF...

« A Perfect Family » : Un changement d’identité inattendu

Réalisé par Malou Leth Reymann, « A Perfect Family » se dote d’un scénario novateur et audacieux. Si la trame demeure tragi-comique, elle...

Ciné-Doc invite le Festival cinémas d’Afrique

Suite à l’annulation, cet été, de la 15e édition du Festival cinémas d’Afrique – Lausanne, Ciné-Doc invite, dans son réseau de...

Freaky

Millie Kessler, une adolescente de 17 ans, occupée à faire bonne figure dans son très élitiste lycée, Blissfield High, devient la nouvelle...

Un autre homme

François s’installe avec son amie dans la Vallée de Joux, où il chronique des films pour le...

SUIVEZ-NOUS

4,150FansLike
10,000FollowersFollow
750FollowersFollow
645SubscribersSubscribe