Room

Inspiré d’une histoire vraie (l’affaire Natascha Kampusch), Room nous fait revivre avec une justesse et une intelligence rares, un épisode effroyable qui a vu une jeune femme et son enfant, privés de leur liberté durant de nombreuses années.


Jack, 5 ans, vit avec sa mère, Joy dans la « Chambre », un espace confiné de quelques mètres carrés. Afin de préserver son enfant, Joy fait de son mieux en transformant ce lieu étouffant et minuscule en un monde, leur monde et leur seule réalité. Mais la situation devenant insoutenable, elle va se démener pour qu’il puisse s’échapper et connaitre ce qu’il y a au-delà de ces murs, ce monde réel qui lui est totalement inconnu et qui va représenter une véritable aventure pour le jeune garçon.

Room

L’enjeu de mettre en images une histoire aussi sensible était un challenge de taille, un challenge qui a été réussi avec brio à tous niveaux. Nous avons affaire à un film subtil et touchant qui ne verse pas pour autant dans le pathos alors que le sujet s’y prêtait aisément. Les conditions de détention, le passage de cet espace restreint à une réalité illimitée, une découverte troublante pour le jeune Jack et un retour difficile pour sa mère sont filmés avec une pertinence, un tact et une intelligence exceptionnels. On reste envoûtés par tous les petits détails d’un script qui ne peut que nous émouvoir, émotions décuplées aussi par le fabuleux jeu des deux acteurs principaux qui interprètent avec une précision et une sensibilité à fleur de peau leurs personnages et leur reconstruction.

On ressort à un tel point touché par cette expérience que notre seule envie serait d’en savoir encore davantage sur le film lui-même et les diverses étapes de sa réalisation. C’est peut-être ici la seule critique à émettre sur ce Blu-ray, car il reste relativement maigre au niveau des bonus, quelques petites featurettes alors qu’il y aurait sûrement beaucoup à dire sur toute l’élaboration de ce fabuleux long-métrage.

Mais cela ne doit en aucun être un argument pour ne pas visionner ce chef d’œuvre émotionnel, les films de ce calibre se faisant rares à une époque où on privilégie souvent la surenchère en effets spéciaux et autres motifs tape à l’œil au détriment d’une belle histoire et une réalisation de qualité.

Room

Room
De : Lenny Abrahamson
Durée : 117 minutes
Avec : Brie Larson (Joy), Jacob Tremblay (Jack), Joan Allen (grand-mère)
Ascot Elite

"Room" : un fait réel sordide donne lieu à un film bouleversant
5.0Note Finale