Le jeune réalisateur suisse compare son enfance dorée avec la jeunesse difficile de sa grand-mère. Les traditions familiales de la bourgeoisie genevoise sont étudiées minutieusement dans une production à la fois sobre mais aussi originale.


Stéphane Riethauser est né en 1972 à Genève. Ce jeune réalisateur à la fois enseignant, photographe journaliste et traducteur a obtenu une licence en droit à l’Université de Genève avant de se lancer dans le cinéma.

Activiste gay, il est l’auteur d’un recueil de portraits photographiques sur le coming out. Une de ses œuvres les plus connues est « À visage découvert » un livre sorti aux éditions Slatkine en 2000. Par la suite, Stéphane a fait de nombreux reportages pour la RTS (entre 2003 et 2008). Depuis 2009, il vit et travaille entre Genève et Berlin en tant que réalisateur et producteur indépendant sous la bannière de sa société Lambda Prod.

« Madame », son nouveau film, nous relate l’histoire de Caroline, sa grand-mère. Cette genevoise a du caractère et reste très dynamique malgré son âge avancé. Elle nous présente son histoire personnelle avec réalisme et humour. Son mariage forcé, son accouchement difficile ses années en couple et ses états d’âme.

Le film se focalise sur ses rapports avec son petit-fils. Tous deux confient à la caméra leurs déceptions amoureuses et leur répulsion des obligations familiales. Très critique envers la société de l’époque, cette création déconstruit en profondeur et avec un pouvoir subversif les clichés du genre, elle retrace une saga familiale de la société bourgeoise dans laquelle Stéphane Riethauser a grandi, avec des images d’archives fascinantes.

Ce double autoportrait sincère et humoristique n’est pas un documentaire, mais plutôt des parcours de vie. On nous explique différemment et intelligemment l’homosexualité et les conflits de générations. Les premières relations amoureuses de Stéphane sont présentées et sa perception utopique du monde gay. Le jeune homme s’est toujours moqué d’eux avant de devenir lui-même un homosexuel et un défenseur acharné de leur cause.

Long par moments, passionnant d’autres fois, cette création laisse la parole aux personnes concernées. Le cinéaste met en scène les archives et divulgue ses secrets personnels. Agréable à visionner ce film suisse sort des sentiers battus et ouvre les esprits.

Madame
CH   –   2019   –   94 Min.   –   Documentaire
Réalisateur: Stephane Riethauser
First Hand Films
23.10.2019 au cinéma

"Madame" sort des sentiers battus et ouvre les esprits !
4.0Note Finale

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires