Pendant un hiver froid et enneigé, le jeune coccinelle tombe malencontreusement dans un carton qui est livré en Guadloupe. Son père fait son possible pour le suivre et le retrouver. Aidé de ses amis la fourmi et la petite araignée noire mélomane, il parviendra à suivre les traces de son fils et découvrira finalement ses acolytes des tropiques.


Deuxième volet des films de la célèbre mini-série plébiscité par France Télévision consacrée au monde des insectes de nos contrées, Minuscule continue de séduire par sa formule atypique. C’est, en effet, sans une seule ligne de langage humain et sans aucun rôle principal de bipèdes, que la série, qui comporte deux saisons, s’est imposée en son temps. Malgré sa différence notoire, cette série a compris l’art de la poésie, de l’intrigue et de la transmission des émotions sans piper un mot.

Bien qu’au premier abord, on pourrait penser que ce film s’adresse au plus jeune public, on reste émerveillé et interloqué par son accessibilité. Car finalement, nul besoin de traduction pour comprendre les aventures des coccinelles et des autres insectes. Pour les fans, nous retrouvons avec plaisir les ingrédients humoristiques de la série et du premier film La Vallée des Fourmis. Les deux araignées sont présentes, comme les fourmis noires et leurs ennemies les rouges.

Les mouches apparaissent également et toujours en gang. Bien entendu, les coccinelles espiègles et aventurières sont les grandes célébrités de cet opus. Pour apprécier cette escapade dans l’univers des minuscules, mieux vaut laisser tous les critères habituels de critiques cinématographiques à la porte de la salle, que ce soit en matière de goûts ou de couleurs.

Un petit film, environ 80 minutes, pour un maximum d’émotions !

Minuscule 2 – Les Mandibules du bout du monde
FR   –   2018   –   Animation
Réalisateur: Thomas Szabo, Hélène Giraud
Praesens Film

"Minuscule 2" : Un petit film, pour un maximum d’émotions
4.0Note Finale

A propos de l'auteur

Cinéphile passionnée, écrivaine et musicienne depuis son enfance, elle offre son âme d’écorchée vive au besoin de l’art et de la transmission de ses émotions. Voter folie est-elle la même ?

Articles similaires