19.7 C
Munich
mercredi, mai 29, 2024
- Publicité -

MORT SUR LE NIL – Intrigues et Romances

Claire Blanchard-Buffon
Claire Blanchard-Buffon
Cinéphile passionnée, écrivaine et musicienne depuis son enfance, elle offre son âme d’écorchée vive au besoin de l’art et de la transmission de ses émotions. Voter folie est-elle la même ?

En 1937, Hercule Poirot le célèbre détective est invité à participer à une escapade maritime luxueuse et privée par son ami Bouc. Ce dernier est lui-même l’invité d’un mariage privé et non moins fastueux d’un jeune couple à qui tout semble réussir. Rapidement Poirot s’observe comme à son habitude que chacun des convives cache plus ou moins une certaine animosité envers les mariés. La réalité de la situation entre en scène avec un premier meurtre qui paraît cupide. Mais est-ce vraiment le cas ? Mettant son talent de fin limier à disposition du désormais veuf précoce, Hercule Poirot va s’employer à démêler ce panier de crabes.

Une version lumineuse et magnifique du fameux roman de la grande Agatha Christie, experte s’il en est de l’intrigue policière classieuse et anglaise, qui redonne un air de jeunesse au détective belge sous les traits de Kenneth Branagh. Une photographie splendide, une ambiance magique visuellement et des costumes soignés et étudiés embellissent davantage la réalisation intelligente et créative. Il n’est jamais simple de faire une énième version d’un film qui a déjà eu beaucoup de spectateurs. Le public est plus critique. C’est encore plus vrai lorsque ce film est issu d’un roman à succès d’une romancière à la carrière séculaire. Cela dit Kenneth Branagh n’a plus à démontrer l’étendu de son talent d’acteur, de réalisateur ou de scénariste. Tous ces ingrédients assemblés, il aurait été surprenant que la mayonnaise ne prenne pas.

La version originale, par choix, demande aux acteurs de parler dans la langue de leurs personnages et de garder un accent crédible selon les langues qu’ils utilisent. Ce qui apporte une musicalité linguistique particulière qui donne de l’authenticité à l’histoire. Ce pari, de respecter les accents est dangereux, car nombre de spectateurs pourraient se voir rebuter par ce trébuchement perpétuel auditif. Pour ma part, je trouve cette idée rafraîchissante. Le courage de dépasser des lignes est toujours plus enivrant au final que de suivre les règles du confort, surtout lorsque cela apporte de la texture aux personnages et au scénario.

Les paysages sont bien entendu majestueux, les effets spéciaux numériques bien dosés et le rythme frise la lenteur avec parfois une insolence qui nous ferait presque tourner la tête, comme si la volonté du réalisateur était de nous faire sentir la houle du bateau. Rien que d’y repenser, j’ai le mal de mer !

Un film agréable, même si on en connaît la trame. Je ne le comparerai pas avec les autres versions antérieures, car l’interprétation artistique de chacun correspond à un public, à une humeur et à une génération. N’hésitez surtout pas à aller le voir, vous pourriez être agréablement surpris.

Mort sur le Nil
USA – UK – 2022
Durée: 2h07 min
Drame, Thriller, Crime
Réalisateur: Kenneth Branagh
Casting: Kenneth Branagh, Gal Gadot, Tom Bateman, Rose Leslie, Letitia Wright, Annette Bening
Walt Disney Switzerland
09.02.2022 au cinéma

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -