500 ans après sa disparition, Jérôme Bosch, l’un des plus grands peintres flamands, continue à intriguer. À travers « Le Jardin des Délices », des spécialistes, tous domaines confondus, en cherchent le sens et rendent un hommage vibrant à un artiste hors du commun.


Connaissez-vous le peintre Hieronymus Bosch ? Ce nom risque de paraître inconnu à la plupart d’entre vous. Ce peintre flamand, qui a vécu à cheval entre deux siècles (la fin du XVème et le début du XVIème) est pourtant mondialement connu, ses peintures encore plus. En Espagne, où se trouve son œuvre la plus célèbre, on l’appelle El Bosco, en France c’est Jérôme Bosch, des noms qui semblent déjà plus familiers à nos oreilles.

Le réalisateur espagnol, José Luis Lopez-Linares a voulu nous présenter cet artiste en avance sur son temps par l’entremise de professionnels du monde des arts (mais pas de la peinture uniquement), qui nous donnent leur point de vue général sur ces chefs-d’œuvre, ainsi que leur ressenti en parcourant une à une, ses peintures.

Jheronimus van Aken est issu d’une famille de peintres installés depuis 1423 à Hertogenbosch (Bois-le-Duc) en Hollande. Il y naît entre 1450 et 1455. Marié à une riche aristocrate qui lui assure une aisance financière et un statut social, il entre comme membre notable de la confrérie Notre-Dame, une association religieuse consacrée au culte de la Vierge, dont il devient le peintre attitré…

Si ce documentaire est assez intéressant du point de vue culturel, en particulier pour les passionnés du Maître, il est malheureux de constater que ce film ne tient pas compte du nombreux public désirant avoir un aperçu simple et global du peintre, de sa vie et de ses compositions.

Ce documentaire d’une durée d’une heure et demie se languit sur les détails de certaines peintures en particulier sur le célèbre triptyque « Jardin des délices » exposé au Musée du Prado à Madrid. (On rappelle au passage que ledit musée est un partenaire important de cette réalisation). Chaque millimètre est minutieusement étudié. Le film comporte de nombreuses répétitions et les nombreux points de vue ne sont pas toujours fondés. Chaque pseudo-expert parle dans sa propre langue, d’où une certaine lassitude du spectateur qui peine à passer du japonais au portugais en passant par le hollandais. On perd constamment sa concentration pour finir par regarder les images sans chercher à comprendre, en attendant la fin.

En résumé, on peut dire qu’il s’agit bien là d’un échec pour le cinéma grand public, mais ce documentaire n’est pas à jeter. Il a tout à fait sa place comme complément dans un musée, si sa durée est largement raccourcie.

A noter encore, la surprenante présence de Salman Rushdie au casting. Les autres commentaires viennent de musiciens, dessinateurs, plasticiens, philosophes, médecins, écrivains et directeurs de musées plus ou moins connus. On aurait presque pu nous demander notre avis à nous aussi !

Le mystère Jérôme Bosch

Le mystère Jérôme Bosch
Hieronymus Bosch – The Garden of Dreams
De José Luis Lopez-Linares & Cristina Monivar
Avec Miquel Barcelò, Guo-Qiang Cai, William Christie, Michel Onfray, Salman Rushdie, Orhan Pamuk
Xenix Film
Sortie le 07/12

 

"Le mystère Jérôme Bosch" : à la fois l'enfer et le paradis
2.0Note Finale

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires