[Communiqué de Presse} J-7 avant le coup d’envoi du Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel. Après la présentation de la programmation complète ainsi que des invité-e-s des deux sections phares de cette année, Amazing Switzerland et El Dorado, survol des différent-e-s invité-e-s qui feront vivre le festival et des juré-e-s qui récompenseront le meilleur du cinéma de genre à Neuchâtel.


Les personnalités marquantes de la sélection officielle 2016

Dans la prestigieuse compétition internationale, un réalisateur renommé renoue avec le NIFFF: l’auteur britannique Christopher Smith, qui avait marqué le NIFFF avec le film Black Death en 2010 (Prix RTS du Public), viendra présenter Detour (UK, Afrique du Sud, 2016) accompagné de sa productrice Julie Baines. D’autres cinéastes feront l’honneur de leur présence : Christian Tafdrup – acteur de la série Borgen – montrera Parents (Danemark, 2016), son premier film qui s’inscrit dans la plus pure tradition scandinave ; Babak Anvari dévoilera quant à lui Under The Shadow (Iran, Jordanie, Qatar, UK, 2016), un film coup de poing sur la condition féminine, tandis que Gabriele Mainetti présentera Lo Chiamavano Jeeg Robot (Italie, 2015), un film de super-héros dans les milieux de la pègre italienne. Pour finir, le cinéaste mexicain Isaac Ezban livrera son film Los Parecidos (Mexique, 2015), le New-Yorkais Benjamin Dickinson fera découvrir son dernier opus Creative Control (USA, 2015) et Ella Rumpf représentera le film de Julie Ducourneau Grave (Raw) (France, Belgique, 2016). Anurag Kashyap, réalisateur très en vogue de la nouvelle vague du cinéma indépendant indien viendra quant à lui montrer son film Psycho Raman (Inde, 2016) dans la très attendue section compétitive New Cinema from Asia. A ne pas manquer dans la section Films of the Third Kind, le réalisateur Cosimo Alemà, un des auteurs de la relève du cinéma de genre italien, qui révélera Zeta (Italie, 2016) en grande première internationale. Dans la rétrospective Histoires du genre, le mythique réalisateur et critique de cinéma français Yves Montmayeur viendra présenter trois de ses documentaires, Dragon Girls! (France, 2016), The 1000 Eyes of Dr Maddin (France, USA, 2015) et Viva La Muerte! (France, 2009) accompagné du producteur Thierry Tripod (The 1000 Eyes of Dr. Maddin & Dragon Girls !) ; le réalisateur et critique de cinéma anglais Charlie Lyne dévoilera quant à lui Fear Itself (UK, 2015) ; le réalisateur mexicain Luis Ospina, introduira Todo comenzó por el fin (Colombie, 2015) et, pour finir, Alexandre Poncet présentera le documentaire Le Complexe de Frankenstein (France, 2015).

Trois invités VIP – dernières surprises !

Le NIFFF est également heureux d’annoncer en exclusivité la présence de trois invités de prestige: Jean-Baptiste Thoret, historien, essayiste et critique cinématographique d’exception viendra présenter quelques-uns des films de la rétrospective de John Carpenter ; Jean-Luc Bideau, acteur suisse de renom, accompagnera le réalisateur Michael Terraz le 8 juillet pour la présentation du court métrage fantastique suisse Le Goût des choux de Bruxelles (2016) et dans lequel il endosse le rôle d’un septuagénaire en plein questionnement existentiel ; Andy Jones, le célèbre superviseur en chef de l’animation, vainqueur d’un oscar pour son magnifique travail sur le film Avatar (James Cameron, USA, 2009), viendra parler de toute sa carrière et plus particulièrement du film The Jungle Book (Jon Favreau, USA, 2016), tout cela dans le cadre de la deuxième journée (5 juillet) du symposium Imaging the Future.

Les membres du Jury International

Anurag Kashyap, réalisateur et producteur (Psycho Raman, NIFFF 2016), protégé de Martin Scorsese et qui s’est imposé comme la nouvelle voix du cinéma indépendant indien fera l’honneur d’être membre du Jury International. Il sera accompagné de Charlie Lyne (Fear Itself, NIFFF 2016). Pour les épauler, Luis Ospina (Todo comenzó por el fin, Pura Sangre, La Mansión de Araucaima, NIFFF 2016), membre fondateur du mythique « Caliwood » qui a façonné l’histoire du cinéma colombien, Joyce A. Nashawati, réalisatrice libanaise dont le premier long métrage, Blind Sun (France, Grèce, 2015), sera montré au NIFFF dans la section Films of the Third Kind et pour terminer en beauté, Consuelo Holtzer, directrice adjointe du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg. Ensemble, ils auront la tâche délicate de départager 14 longs métrages en provenance de 14 pays.

Le Jury Méliès

Le Jury Méliès est composé de personnalités telles que le bédéiste suisse Frederik Peeters, la productrice mexicaine Andrea Quiroz et Brigitte Häring, journaliste et rédactrice culturelle pour la radio SRF. Ensemble, ils décerneront le Méliès d’Argent du meilleur long métrage fantastique européen, qui sera automatiquement nominé pour le Méliès d’Or, remis chaque année par les membres de la Fédération européenne de Festivals de film fantastique (melies.org).

Le Jury de la critique internationale

Pour la troisième année au NIFFF, un Jury composé de cinq journalistes et critiques internationaux récompensera le meilleur long métrage en compétition. Ce jury est composé de Pierce Conran (Screen Anarchy, Canada), de Andrea Monili (Nocturno, Italie), de Cédric Delelée (Mad Movies, France), de Nando Rohner (Deadline, Allemagne) et de Luis Rosales (Scifiworld, Espagne).

Le Jury Imaging the Future

Le Symposium Imaging the Future accueille comme chaque année des invités de choc ainsi qu’un Jury constitué de trois personnalités prestigieuses : Michael Krummenacher, réalisateur suisse (Sybille, NIFFF 2016), Laura Sanchez Acosta, productrice argentine (Daemonium: Soldier of the Underworld, NIFFF 2016) et Alexandre Poncet, réalisateur et journaliste (Le Complexe de Frankenstein, NIFFF 2016). Ensemble, ils décerneront le prix Imaging The Future au meilleur production design d’un film en compétition internationale.