Un film coup de poing et acerbe, retraçant l’histoire de Rudolf Elmer.

L’histoire du célèbre Rudolf Elmer, cadre chez Julius Bär, la plus grande banque familiale privée de Suisse. On nous explique tout d’abord la mise en place « forcée » des têtes qui y travaillent, et qui doivent, par exemple, du jour au lendemain, accepter d’aller travailler aux îles Caïman ! On ne se demande pas pourquoi, puisqu’à l’époque déjà (dans les années 2000) nos banques passaient leur temps à blanchir de l’argent, pendant que nos dirigeants de Berne, ou nos directeurs banquiers, commençaient déjà à aller faire de l’aplaventrisme en Amérique, et à aller s’excuser de s’excuser de demander pardon ! Rudolf Elmer, exilé volontairement dans les îles, se fait alors critique, puisqu’il n’a, tout-à-coup, plus grâce aux yeux de ses patrons, et que la justice est contre lui, pour une raison qui semble tout de même non-fondée, si ce n’est inconnue. Il passera un peu plus de six mois en préventive, avant d’être libéré. Le bouquet final est tel que je ne vais pas vous en dire plus !

Regardez bien ce film et vous comprendrez mieux pourquoi on dit que les loups ne se mangent jamais entre eux… Une fois de plus, il a fallu une tête de turc pour protéger les plus hauts. Ça fait honte, mais peur aussi.

Offshore
Elmer et le secret bancaire suisse
Un film de Werner Swiss Schweizer
Impuls
[Jacky Beauverd]

Offshore : une vérité qui dérange
5.0Note Finale