15.1 C
Suisse
22 juin 2021

S'abonner au magazine

« Promising Young Woman » : un thriller effréné au message important

-

Réalisé et écrit par Emerald Fennell, « Promising Young Woman » s’en prend à la culture du viol avec honnêteté, sans faire de détour, sans avoir peur de dire les choses comme elles sont. Véritable coup de poing, le film parle d’un sujet sensible sans jamais entrer dans la violence gratuite, et montre, finalement et simplement, ce que tout le monde devrait savoir : une absence de non ne veut pas dire oui.


Le film commence dans un bar où un groupe d’hommes observent une jeune femme assise sur une banquette proche d’eux. Elle est seule, semble très alcoolisée et peine à rester droite et assise. Un d’eux l’approche et lui propose de la ramener chez elle. Cela semble gentil, mais il est évident qu’il n’a pas que ça en tête. Elle, de son côté, accepte, puis refuse lorsqu’il lui propose d’aller chez lui ; il insiste, ils y vont, insinue qu’il veut aller plus loin avec elle et rencontre un « non » plus ou moins affirmé de l’autre côté. Mais ce « non » semble ne pas avoir assez de poids, peut-être parce qu’elle rigole, parce qu’elle a bu, parce qu’elle est dévêtue, alors il insiste. Soudainement, elle se redresse, se tient parfaitement droite, et lui dit « non » en le regardant droit dans les yeux. Il y voit une assurance qu’il n’a jamais vue avant, et soudain ce « non » prend tout son sens et commence à faire peur.

Depuis des années, voilà ce que Cassie fait aux hommes qu’elle rencontre dans des bars : elle fait semblant d’être saoule, se fait ramener par un « gentil garçon qui ne ferait jamais de mal à une fille » (comme ils aiment tant le rappeler) et leur dit non lorsqu’ils désirent être intime avec elle. À ce moment, elle leur montre son vrai visage afin de leur faire comprendre à quel point il leur a été facile d’ignorer qu’elle n’avait pas envie d’aller plus loin, même en ayant bu, même en s’étant déshabillée.
Un événement précis a marqué Cassie il y a quelques années et elle s’est jurée de faire payer les personnes responsables de ce drame. En attendant, elle agit localement : une personne problématique à la fois.

Il serait bien difficile de parler de la suite de ce film sans en révéler les points importants ; sachez seulement qu’il est étonnant, très bien réalisé et qu’il fait beaucoup réfléchir. Carey Mulligan (« Drive », « Shame », « Gatsby le Magnifique ») est remarquable et incarne parfaitement le rôle de Cassie, elle est envoûtante et, sous ses faux airs de poupée Barbie dans le film, donne de la profondeur au personnage.

Très bien servi par un scénario intelligent, « Promising Young Woman » est un film qui sort de l’ordinaire et met en évidence toutes les choses qui ne vont pas dans notre société, tout en rappelant comme il est facile de les justifier. Il ne se contente pas de nous montrer que les abus sexuels sont inadmissibles, il met également en avant toute la culture, plus insidieuse, qui va autour et qui permet parfois de les rendre possibles. « Elle était saoule, ça ne compte pas », « elle avait une attitude provocatrice », « on ne peut pas ruiner la réputation de ce jeune homme prometteur sur la base d’accusations ! », et j’en passe, autant de phrases qui servent à remettre en question les dires d’une victime. Alors non, le film ne soutient pas que cela concerne tous les hommes, mais montre plutôt qu’un seul, c’est déjà trop. « Promising Young Woman » souligne ces aspects et le fait avec grâce, une pointe de cynisme et beaucoup d’intelligence.

C’est un film qui peut faire enrager parce qu’il parle de sujets sensibles et très réels, mais il est impossible d’en détourner les yeux, tant la réalisation et l’écriture sont intrigantes, originales et prenantes. Un message important et grave enrobé d’une douce couleur rose bonbon qui vous laissera son goût un bon moment dans la bouche. À voir absolument !

Promising Young Woman
USA – GBR – 2020
Thriller, Drame, Comédie – 1h53 min
Réalisatrice: Emerald Fennell
Casting: Carey Mulligan, Bo Burnham, Laverne Cox, Alison Brie
Universal Pictures
12.05.2021 au cinéma

Moïra Farwagi
Passionnée par l’écriture et le cinéma depuis longtemps, Moïra Farwagi a trouvé au sein de Daily Movies un merveilleux moyen de communiquer ses passions. Des films cultes aux films un peu moins cultes et franchement risibles des années 80, en passant par les comédies, les films de super-héros, les films qui font pleurer et encore un tas d’autres choses, le genre préféré de Moïra peut se résumer par « ce qu’elle aime ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

BON à SAVOIR

SUIVEZ-NOUS

4,168FansLike
10,000FollowersFollow
748FollowersFollow
645SubscribersSubscribe