Samuel Labarthe :« C’est agréable de voir qu’ils apprécient qu’on parle de leur métier, discret et humble. »

A lire aussi

Laurent Billeter
Laurent Billeter
Le 7ème Art, pour moi c'est tout une histoire, Plus qu'une passion, qu'une grande occupation, D'Hollywood à Bollywood, De Michael Bay à Jean Marais, Je me complais dans ce milieu fabuleux.

Excellent en « Commissaire Laurence » et en « Général Gonthier » gardant son sang-froid, en passant par une voix en or avec « James Bond », le comédien Helvético-Français Samuel Labarthe nous fit l’honneur de répondre à nos questions durant une interview téléphonique enrichissante.


Vous êtes entre autres, comédien dans le doublage et prêtez votre voix depuis plus de 10 ans déjà à Georges Clooney notamment. Mais en fait, que signifie doubler pour vous ? C’est un exercice plaisant, car on a affaire à de très grands acteurs. J’ai commencé avec Lawrence Fishurne dans « Othello » et c’était assez incroyable. Un jour, la programmatrice de la « Warner » France m’a dit que j’avais une voix qui collait bien à Georges Clooney et elle voulait savoir si je voulais faire des essais. Ça s’est fait comme ça, par hasard sur des rencontres. Je double moins maintenant, mais le fais toujours par plaisir.

En 2014, vous participiez comme acteur de cinéma au très bon « The Monuments Men » d’un certain… Georges Clooney. A-t-il pu savoir qui vous étiez ? Alors non, ce n’est pas juste, je n’y ai pas participé. J’étais à l’avant-première du film et il avait été question que je sois avec les autres invité-e-s par la suite. Mais honnêtement, la voix d’un acteur est spécifique à chacun. Je le sais depuis que je me retrouve à être doublé dans la série des « Petits Meurtres d’Agatha Christie » un peu partout dans le monde. Quelques fois, je reçois des extraits de mon personnage dans une autre langue. Je peux vous assurer que ça fait très, très bizarre.

En 2019, vous avez prêté votre voix à un autre grand acteur Américain, Robert Redford. Il joua dans « Avengers : Endgame ». Qu’avez-vous ressenti en le doublant ? Ce qui est drôle, c’est que j’ai doublé des acteurs plus âgés que moi. J’avais fait Tommy Lee Jones dans « Men in Black 3 » et me suis bien amusé. J’ai eu aussi beaucoup de plaisir, mais c’était très difficile, à faire Javier Bardem dans « Skyfall ». C’est un acteur incroyable, très inventif qui avait beaucoup d’accents différents pour montrer ses origines éclatées. Il fallait qu’on trouve en français un accent bizarre, pas forcément définissable. Ça m’avait demandé énormément de travail et c’était très pointu.

Pour Robert Redford, c’est un peu plus triste car c’est Claude Giraud qui le doublait. Avec l’âge, il avait plus de difficultés à le faire. Apparemment, je collais assez à sa façon de parler. Comme on me l’avait déjà dit, on avait une sorte de gémellité dans nos phrasés. On s’est donc tourné vers moi pour ce doublage. Mais Robert Redford, oui c’est mythique. Je l’ai entendu gamin dans « Butch Cassidy et le Kid » et l’ai vu dans tellement de films. C’est un acteur avec un charisme incroyable et se retrouver à le doubler, c’est complètement fou.

Au niveau de votre carrière télévisuelle, vous incarniez souvent des personnes de pouvoir comme « Charles de Gaulle », « Le Commissaire Laurence », ou plus récemment le « Général Gontier ». Pourquoi de tels personnages d’influence ? Il faudrait me poser la question à l’envers, pourquoi me propose-t-on des personnages d’influence ? Parce qu’on me les propose, ce n’est pas moi qui choisis, ni qui les demande. Je les ai eus par le biais d’essais. Apparemment, j’ai une stature et une autorité naturelle pour que je me dirige vers des hommes de pouvoir. Et comme je porte bien le costume et l’uniforme… C’est aussi simple. Mais je vous assure que je ne suis pas comme ça dans la vie (rire).

Vous avez certainement assisté à une formation par rapport à votre rôle dans « Notre-Dame brûle ». Qu’est-ce qui a été le plus dur à assimiler ? Je n’ai pas eu une formation comme les pompiers dans le film. Moi, j’étais au Poste de Commandement (PC) de secours. Mais j’ai effectivement été briefé par la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Saint-Denis à Paris sur le fonctionnement d’un PC ouvert avec les différentes commandes, la chaîne de commande, etc. Ce qui était beau, c’est qu’on avait souvent les pompiers qui étaient réellement intervenus avec nous. On pouvait donc leur poser des questions et ils nous répondaient avec plaisir. C’était agréable de voir qu’ils appréciaient qu’on parle de leur métier, discret et humble. Il ne faut pas oublier qu’ils finissent leur travail parfois sous les caillasses, parfois sous les applaudissements. C’est remarquable et admiratif.

Auriez-vous voulu participer à « Notre-Dame brûle » d’une manière plus physique ? Oui, je l’ai demandé d’ailleurs. Mais, on m’a répondu qu’on ne faisait pas un film sur le Général Gonthier, mais sur la cathédrale. La place des acteurs a été assez réduite dans le film. Ce sont plus des exécutants pour se rapprocher au mieux de l’absence du star-système et ne mettre personne en avant. Et mon rôle était assez physique avec tout le matériel à porter.

Et pour terminer, l’un de vos projets actuels s’avère être une comédie assez barrée. Il s’agit de « Poulets grillés ». Que pouvez-vous nous en dire ? Vous voyez, ce tournage prouve que je ne fais pas que des hommes d’influence. Je cherche aussi à changer l’image qu’on me donne. Là, il s’agit d’un gentleman cambrioleur qui se déguise et cherche à rétablir la vérité sur une affaire. Il est poursuivi, il y a des situations cocasses. C’est un pilote d’une série et on verra si ça fonctionne. « Poulets grillés », c’est des flics qui ont été grillés dans certaines affaires parce qu’ils ont pété les plombs et ils ont fait des conneries. Le hasard fait qu’ils sont sur une affaire d’une moindre importance, ce voleur. La cheffe décide de mener l’enquête contre l’avis de ses supérieurs et au final, tous les poulets ne sont pas si grillés que ça…

Article précédentRRR
Article suivantPetite nature
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Abonnement -
Abonne toi à Daily Movies
- Publicité -