Section Zéro : Ola Rapace (Sirius Becker)

Canal + annonce la couleur avec sa nouvelle création originale : Section Zéro, créée par Olivier Marchal et Laurent Guillaume


Ce qui est bien avec les séries originales de la chaine française Canal + c’est qu’ils savent se vendre auprès de la presse. Évidemment, le package ne fait pas tout mais c’est déjà un plus lorsqu’on sait que la plupart des projets fiction, thriller et policiers attirent la curiosité de la plupart des téléspectateurs francophones. Donc, c’est avec un grand intérêt que nous allons nous intéresser au nouveau projet de la chaine Canal + « Section Zéro », créée par Olivier Marchal et Laurent Guillaume.

Une nouvelle arène
Friches industrielles à l’abandon, quartiers communautaires, enfants tueurs, élite retranchée derrière un mur, État en faillite qui s’est vendu à une multinationale baptisée « Prométhée » : l’avenir de l’Europe n’a rien de rassurant dans SECTION ZÉRO.

Section Zéro : Pascal Greggory (Henry Munro)

Section Zéro : Pascal Greggory (Henry Munro)

Sirius et ses hommes tentent de faire leur métier de flic dans un monde futuriste et ultra violent qui ne les respecte plus. Eux seuls osent encore s’aventurer chez les laissés-pour comptes, et ils le paient cher. Le futur n’est pas rose, les gadgets ne vont pas nous sauver. Ils sont pour la plupart dévolus à la surveillance, quand ce n’est pas à la manipulation. Ces flics sont les derniers représentants d’une police à court d’effectifs et de moyens, qui bientôt devra céder la place au Black Squad, puissante milice paramilitaire au service de Prométhée.

Dans ce marasme moral, un repère subsiste : l’esprit de groupe, la fraternité, et une certaine idée de la justice. Pour Sirius et ses camarades, malgré le peu d’espoir qu’il leur reste, il faut se confronter au mal tant qu’il y a quelqu’un à secourir, un camarade blessé à récupérer, une parole humaine à restaurer.

Cette forme de résistance fournit une énergie sans pareille à SECTION ZÉRO. L’intrigue démarre par la découverte d’une drogue nouvelle qui fait des ravages, et par l’enlèvement dans le quartier des Marches de dizaines d’hommes, de femmes et d’enfants. L’enquête des flics se heur te à la chape de plomb imposée par le Black Squad et par les dirigeants de Prométhée. Un complot se trame au sommet de la multinationale. Sirius est chargé par un ancien haut responsable de la police de monter une équipe pour enquêter secrètement : la fameuse « Section Zéro ». La résolution se révélera terrifiante.

Olivier Marchal filme avec brio et générosité ce groupe de flics, reprenant les héros désespérés qui peuplent son cinéma. Il renouvelle le polar sombre qui a fait sa marque en plaçant ses personnages et ses intrigues dans un monde d’anticipation. Il joue sur les archétypes et crée des figures iconiques grâce à Pascal Greggory, à Tchéky Karyo, à un nouveau venu, Ola Rapace, qui fait se côtoyer douceur et violence de manière étonnante, à Francis Renaud, à Laurent Malet, à Juliette Dol et à Catherine Marchal qui incarnent deux héroïnes qui ne cèdent rien à leurs principes, le tout dans un récit bouillonnant.

Section Zéro

Section Zéro

Le futur est difficile à appréhender. Olivier Marchal le fait avec panache, tissant comme il sait le faire un lien sincère et direct avec le spectateur. Cette nouvelle arène donne une ampleur folle à ses thèmes de prédilection. Le plaisir est là, dans le souffle donné au récit, dans l’excès, dans la folie baroque, dans cet univers et ces personnages « bigger than life ».

L’adversité est forte, mais nos héros ont du répondant, et leur énergie salvatrice nous gagne. La Création Originale est fière de cette collaboration neuve et féconde avec Olivier Marchal. Nous saluons son travail, comme celui de ses coauteurs, de l’ensemble des comédiens, tous remarquables, et de l’équipe. Un bravo particulier aux équipes chargées de créer ce monde futuriste : costumes, décors, accessoires, effets spéciaux, sons, etc.

Enfin, nous remercions Thomas Anargyros, Édouard de Vésinne et l’équipe de production d’EuropaCorp Television pour cette série dont la fabrication représentait un défi.

Véra Peltekian et Fabrice de la Patellière
Direction de la Fiction française, Canal +

Section Zéro : Ola Rapace (Sirius Becker)

Section Zéro : Ola Rapace (Sirius Becker)

Un Western d’anticipation crépusculaire
Scénariste, réalisateur et ex-policier, on ne présente plus Olivier Marchal. Il a imprimé sa marque au fer rouge sur le genre policier avec des longs métrages comme 36 QUAI DES ORFÈVRES ou MR 73, et la série BRAQUO sur Canal +.

Le public et la critique ont jusqu’à présent toujours apprécié son audace, son style et son empathie, tout comme son univers très personnel – sombre, nerveux, violent et sexy, avec des personnages profondément complexes et vulnérables. Avec SECTION ZÉRO, Olivier investit un genre original – une forme de western d’anticipation crépusculaire – en y intégrant les codes « marchaliens » qui rendent sa patte reconnaissable entre toutes. L’action de la série se situe dans un avenir proche où un groupe d’ex-policiers va organiser une résistance contre les pouvoirs de Prométhée, une société multinationale toute-puissante.

À la tête de ce gang d’âmes brisées, Sirius Becker (Ola Rapace) , un flic sombre et mystérieux, veut à tout prix retrouver sa femme et sa fille. La production de la série s’est progressivement transformée en une véritable aventure. Grâce à la détermination d’Olivier et de toute l’équipe, elle restera l’une des expériences artistiques les plus enrichissantes que nous ayons vécues.

La personnalité d’Olivier Marchal est la clé de ce dispositif créatif, non seulement parce qu’il réussit à s’inscrire dans l’économie de la télévision, mais aussi parce qu’il fait des choix d’écriture et de mise en scène radicaux et libres. Le rythme, la musique, les décors se sont également révélés être des facteurs de liber té ; tout comme la distribution qui réunit des acteurs au souffle particulier : Ola Rapace, Pascal Greggory et Tchéky Karyo, aux côtés de Catherine Marchal, Francis Renaud, Laurent Malet, Gérald Laroche et Juliette Dol.

Thomas Anargyros et Édouard de Vésinne
pour EuropaCorp Television

Synopsis
En Europe, dans un futur proche, les États endettés ont renoncé à leur souveraineté au profit de multinationales, immenses agrégats économiques ultra-puissants. Parmi ces nouvelles « sociétés titans », Prométhée, l’une des plus puissantes et dangereuses, ne cesse d’étendre son emprise sur la Fédération. Son but : remplacer la police par une milice privée, le Black Squad, dirigée par le dangereux Munro, et créer une armée d’hommes robotisés, les Mékas. Sirius, flic idéaliste, veut se battre pour empêcher la disparition du monde dans lequel il a vécu. Il va entrer en résistance et diriger un groupe d’élite, la Section Zéro, qui utilise tous les moyens, y compris l’illégalité et la violence. Derrière ce combat politique se joue également pour lui le combat d’un père et d’un mari pour retrouver les siens.

Section ZéroUne Création Originale Canal +
Série de 8 épisodes de 52 minutes
Créée par Olivier Marchal et Laurent Guillaume
Réalisée par Olivier Marchal et Ivan Fegyveres
Écrite par Olivier Marchal, Laurent Guillaume, Franck Philippon,
Edgar Marie, David Martinez, Yann Brion
Produite par Thomas Anargyros et Édouard de Vésinne pour EuropaCorp Television
Coproduite par Bad Company et Umedia
Avec Ola Rapace, Pascal Greggory, Catherine Marchal, Francis Renaud,
Laurent Malet, Hilde De Baerdemaeker, Juliette Dol, Marc Barbé,
Gérald Laroche, Michaël Erpelding, Jean-Michel Fête et Tchéky Karyo
Diffusion sur canal + en avril 2016
Disponible sur canal + à la demande

[Tiré du communiqué de presse]

Section Zéro : La nouvelle série d'Olivier Marchal va vous faire basculer dans le futur...
3.5Note Finale
Note des lecteurs: (6 Votes)