9.8 C
Suisse
26 octobre 2020

S'abonner au magazine

« Séduis-moi si tu peux » : avant qu’il ne soit trop tard

-

Alors qu’elle amorce sa campagne en vue de la prochaine élection présidentielle, la secrétaire d’État des États-Unis fait appel à un journaliste électron libre, dont elle fut la baby-sitter quand il était enfant, pour écrire ses discours. Ces deux êtres que tout oppose tisseront un lien privilégié…


Jonathan Levine (50/50) propose une comédie romantique ambitieuse « à l’ancienne », un genre qui se fait plutôt rare de nos jours. Pour ce faire, il a choisi pour cadre le monde de la politique américaine. Le réalisateur s’en sort plutôt bien, même si l’on sent que le milieu dans lequel l’intrigue se déroule sert seulement de prétexte pour déployer une histoire d’amour hors du commun.

Ce film fait rire, parfois même beaucoup. Les amateurs de satire politique devraient cependant être prévenus que le récit, après un prologue assez grinçant, n’emprunte pas du tout cette direction.

Sur ce plan, on sent même la volonté des artisans de ne déplaire à personne. Cela dit, on savourera ces moments où la secrétaire d’État (la sublime Charlize Theron) ne se trouve pas vraiment en état de faire face à une urgence, ainsi que ceux où elle se fait draguer par le premier ministre du Canada (Alexander Skarsgård).

Aussi improbable qu’elle puisse paraître, la liaison entre la politicienne et le journaliste, un vieil ado électron libre (l’humoriste grinçant Seth Rogen), fonctionne parfaitement bien.

Cette petite comédie romantique sans prétention est plaisante à voir et on ne s’ennuie pas un instant. Le duo Theron/Rogen n’y est pas étranger.

Séduis-moi si tu peux (Long Shot)
USA   –   2019   –   Comedy
Réalisateur: Jonathan Levine
Acteur: Charlize Theron, June Diane Raphael, Alexander Skarsgård, Andy Serkis, Seth Rogen, Randall Park, O’Shea Jackson Jr., Aviva Mongillo, James Saito, Ravi Patel
Ascot Elite
19.06.2019 au cinéma

Vincent Rohrer
Passionné de cinéma depuis ma plus tendre enfance, je respire et vis pour le 7ème art. J’ai été bercé par la culture pop et tous les films de ma génération (les années 80 et 90). Âgé d’à peine 11 ans, je me souviens encore de mon émerveillement et de ma frayeur en découvrant "Jurassic Park" de Spielberg au cinéma Rex de Bienne. L’amour du 7ème art, je le dois à ma maman et à mon oncle. 😉
- Publicité -

BON à SAVOIR

Seize printemps

Le film fait partie de la Sélection Officielle de Cannes 2020. Suzanne a seize ans. Elle s’ennuie avec les...

Retour à Visegrad

En avril 1992, la guerre éclate à Višegrad (Est de la Bosnie-Herzégovine), séparant élèves serbes et bosniaques. Vingts-cinq ans après, l’ex-directeur de...

Médecin de nuit

Le film fait partie de la Sélection Officielle Cannes 2020 Mikaël est médecin de nuit. Il soigne des patients...

Je voulais me cacher

Expulsé par l'institution suisse qui s'occupait de lui à la fin de la Première Guerre mondiale, Antonio se retrouve en Italie contre...

Portrait d’une jeune fille en feu

Marianne est peintre et doit réaliser le portrait de mariage d’Héloïse, une jeune femme qui vient de...

SUIVEZ-NOUS

4,150FansLike
10,000FollowersFollow
750FollowersFollow
645SubscribersSubscribe