Dix-huit épisodes pour la saison 2 de cette sympathique série surnaturelle dans laquelle nous retrouvons avec plaisir notre duo de choc : Ichabod Crane (Tom Mison) et Abigail Mills (Nicole Beharie), la jolie lieutenant de police. On démarre avec Moloch, qui veut lever une armée de démons afin de sortir du Purgatoire.

Mais il lui faut pour cela retrouver une clef, fabriquée par…Benjamin Franklin ! Puis le cavalier sans tête enlève Katarina, l’épouse d’Ichabod, ceci afin d’accomplir un rituel nuptial qui l’unirait éternellement à elle. Entre-temps, Henry (John Noble, le fils d’Ichabod), fait circuler une pièce de monnaie qui transforme les personnes qui la possèdent. Il se fait également passer pour l’avocat de Frank Irving, capitaine de police accusé à tort de deux meurtres. Puis Ichabod doit apprendre à conduire une voiture, histoire d’être dans son temps !

Il s’en tire plutôt bien, bourrant même sur un parking…Vient ensuite une flûte maléfique, taillée dans un os, capable de donner la mort, et qui hypnotise ceux qui l’entendent. Une fillette est prise au piège. C’est Henry qui récupérera la flûte, au final…Puis il doit vérifier les barrières magiques autour de la maison, pour être certain que Katarina n’a pas trouvé de moyen pour entrer en contact avec IchabodIl se passe trop de choses, trop rapidement. Dans un des derniers épisodes, ils finiront même par retrouver l’hologramme de Thomas Jefferson (Steven Weber), qui fut président des Etats-Unis il y a plus de deux siècles, vivant dans sa bibliothèque, et gardé par une armée d’espèce de zombies, qui seront anéantis jusqu’au dernier, nous n’en doutons pas une seconde…Tout cela devient compliqué, illogique, voire farfelu, et les épisodes sont, au final, carrément décousus entre eux.

Sleepy Hollow – Saison 2
De Alex Kurtzman, Roberto Orci, Phillip Iscove et Len Wiseman (les créateurs de Fringe)
Avec Tom Mison, Nicole Beharie, Steven Weber et John Noble
20th Century Fox
[Jacky]