Deux ans après le MDR-1000X qui était très original et de bonne qualité, et un an après le WH-1000XM2 aux évolutions légèrement timides, voici la troisième version du casque sans fil à réduction de bruit active de Sony et avec une vraie évolution. Des modifications visant à supprimer quelques-uns des rares points faibles de ses prédécesseurs.


On peut penser qu’un casque audio n’a pas sa place dans un magazine cinéma et pourtant. Nombreux cinéphiles et passionnés de cinéma se sont retrouvés un soir, très tard dans la nuit, avec l’envie de voir un bon film d’action ou d’horreur, mais sans pouvoir profiter du son. Avec des casques de mauvaise qualité, des câbles pas assez longs… nombreux sont les détails qui nous poussent à laisser tomber l’option du casque audio. Le WH-100XM3 est enfin la solution à tout cela. Plus de prise de tête le nouveau casque audio sans film de Sony est décidément surprenant tant par son design, sa forme de l’arceau qui est plus resserrée, de sorte que les branches se positionnent plus près du crâne de l’utilisateur, que par ses nouveaux coussinets, plus larges et rembourrés d’une mousse à mémoire extrêmement moelleuse, ce qui permettra une meilleure qualité sonore.

La possibilité de passer rapidement en mode « Ambient Aware » (baisse du volume de la musique et amplification des bruits extérieurs) ou en mode réduction de bruit extérieur est fortement appréciable, ce qui améliore donc grandement son utilité pour l’obtention d’un meilleur son. Notons enfin que lorsque le casque est appairé à un smartphone, un appui long sur la surface tactile permet d’appeler l’assistant vocal. Une compatibilité « native » avec Google Assistant permet par ailleurs de ré-affecter le bouton de réglage de la réduction de bruit à l’appel de l’assistant. Au niveau de la batterie, elle est aussi de très bonne qualité, puisqu’on atteint facilement les 30h d’utilisation (selon les modes utilisés) et se recharge très rapidement via le USB-C ou avec un adaptateur classique de 5 V / 2,4 A.

Pour terminer, l’application Headphone Connect (iOS et Android) nous offre l’option, plutôt pratique, permettant de désactiver la mise en veille automatique du casque, si par exemple, on veut utiliser la réduction de bruit sans écouter de musique en avion et profiter ainsi de l’optimisation de pression atmosphérique. Au-delà de ça, elle permet toujours de configurer la réduction de bruit active, et même de l’automatiser en fonction de la situation que l’application détecte (immobile, en marche, en transport…).

Fiche technique

  • Diaphragme : 40 mm
  • Réponse en fréquence : 4 Hz – 40 000 Hz
  • Réponse en fréquence (Bluetooth) : 20 Hz – 20 000 Hz/20 Hz – 40 000 Hz (selon l’échantillonnage)
  • Impédance : 47 ohms
  • NFC : oui
  • Réduction de bruit active : oui
  • Optimisation de pression atmosphérique : oui
  • Longueur du câble : 1,2 m
  • Recharge : USB-C
  • Bluetooth : 4,2
  • Codecs audio : SBC, AAC, aptX, aptX HD, LDAC
  • Poids : 255 g

www.sony.ch

Sony WH-1000XM3 : le casque sans fil qui va faire du bruit
4.5Note Finale