La relation Ennio Morricone – Sergio Leone est emblématique de la symbiose possible entre un metteur en scène et un compositeur, mais le génie romain a aussi entretenu, à un niveau moindre, cette relation avec d’autres réalisateurs. Le pape du polar français Henri Verneuil fut de ceux-là. « Le Casse », excellent film de braquage avec un jeune Belmondo et un Omar Sharif vicieux à souhait, marque leur troisième collaboration et s’ouvre sur un thème à la fois bondissant, romantique et délicieusement nostalgique. Deux autres morceaux frappent l’auditeur, le premier au cœur, avec le splendide « Thème d’amour » où Morricone met tout son savoir-faire dans les arrangements à cordes pour émouvoir l’auditeur sans mièvrerie. Le second, « Rodeo », petit rappel taquin au western, enchantera par sa ritournelle mélancolique à souhait. Le reste s’enchaîne dans différents styles (charleston, jazz « easy listening » typique des 60’s, musique traditionnelle grecque, morceaux angoissants aux accords discordants typiques du maestro) pour le plus grand bonheur de l’auditeur.

Le Casse
Ennio Morricone
Music Box Records

 

Le Casse
5.0Note Finale