A film déjanté, compilation explosive… à défaut de véritable score !

Tout y est dans cet album : rap (Cypress Hill, Public Enemy), rock vintage (Huey Lewis & the News), jazz (Moondog & the London Saxophonic), reggae (Peter Tosh), rock’n roll (Mountain), et j’en passe.

Pour la partie purement score, Graeme Revel est représenté avec deux morceaux qui dépotent graves. A grand renfort de synthétiseurs et de rifs de guitares électriques hystériques, le compositeur nous en met plein les oreilles.

A l’instar du film (du fun en barre), cette bande originale, sans être très originale, rempli parfaitement son cahier des charges : divertir. Que demander de plus me direz-vous ? Et bien un peu plus de consistance ! N’est pas Tarantino qui veut !

Bien que certaines chansons soient un pur bonheur à écouter, ‘Hilawe’ de Arthur Lyman ou encore ce ‘Bird’s Lament’ aux saxophones enthousiastes, l’ensemble ne se démarque jamais de la plus part des compilations « from the movie » qui inondent le marché de la musique de films.  Vite écouté, vite oublié !

Pineapple Express
Divers artistes
Lakeshore Records

Pineapple Express
3.8Note Finale