Depuis ‘Demain ne meurt jamais’, le compositeur britannique David Arnold a repris le flambeau musical de son mythique compatriote John Barry sur la célèbre série de l’agent au double 0. Ne surpassant jamais son « maestro », David Arnold réussi pourtant à chaque nouvelle aventure de 007 une belle performance énergique et rythmée, invitant régulièrement plusieurs thèmes de la saga remis au gout du jour (The palio, Oil Fields), sans toutefois briller par son originalité. Faiseur honnête, Arnold ne possède malheureusement pas la classe d’un John Barry pour transcender le personnage « bigger than life » que représente James Bond. Toujours très efficace dans les morceaux d’actions (Time to get out, Target terminated), le compositeur manque cruellement de moyens et surtout de splendeur musicale dans les moments plus intimes, demandant une certaine désinvolture, qui faisaient tout le charme de certaines bandes originales de Barry.

‘Quantum of solace’ reste néanmoins une BO qui s’écoute sans déplaisir. On ne dira pas de même de la traditionnelle chanson titre !

Quantum of solace
David Arnold
Sony BMG

Quantum of solace
3.8Note Finale