Après avoir dû passer la main sur « Le Pont des espions » pour raisons de santé, John Williams est de retour aux côtés de son complice Steven Spielberg, ensemble pour la première fois sur un film d’aventure familial depuis 2011 et « Tintin ». Mais doit-on vraiment s’en réjouir ? Il faut bien admettre que le vocabulaire musical de Williams pour les histoires fantaisistes est figé depuis belle lurette (au hasard : « Hook »). S’il a su faire encore illusion pour « Harry Potter », le compositeur ne fait plus évoluer son style symphonique classieux et parfois désuet, riche en orchestrations mais enclin à verser dans l’illustration poussive à la « Pierre et le loup ». Les mélodies généreuses sont rangées au placard, Williams ayant opté depuis longtemps pour une écriture moins axée sur les motifs personnalisés que sur les textures adaptées au sound design envahissant des années 2000. Si quelques morceaux de ce « Bon Gros Géant » ne manquent pas d’intérêt, on lui préférera le dernier « Star Wars ».

The BFG

The BFG
De John Williams
Walt Disney Records

The BFG
2.0Note Finale

A propos de l'auteur

Articles similaires