John McTiernan est sans aucun doute l’un des meilleurs metteurs en scène d’action qu’Hollywood ait accueilli. Sa maîtrise sans égale de l’espace, qui a permis par exemple de parfaitement s’y retrouver dans le dédale du gratte-ciel de « Piège de cristal », son sens de l’image, qui se passe des dialogues pour faire passer les concepts important de ses films – ce que tout cinéaste devrait être capable de faire, mais combien s’appuient excessivement sur la béquille des dialogues ! – font de lui un réalisateur essentiel. Ce petit essai permet de retracer sa carrière film après film, mettant en exergue les thématiques qui ont traversé son œuvre tout en explicitant son talent particulier. Plusieurs thèmes essentiels se dégagent : la figure du héros viril et sa transformation au contact d’un environnement changeant, un regard sur l’altérité/la barbarie, et l’invisibilité (du héros, de la menace…). Louable travail sur un réalisateur dont l’héritage est sous-estimé, on regrettera que le livre survole trop certains films (« Thomas Crown » et « Rollerball » méritaient mieux), et que l’articulation des chapitres manque d’un fil logique fort autre que chronologique. En outre certaines analyses s’interrompent alors qu’elles commencent juste à devenir intéressantes. Dommage ! L’ouvrage pourra cependant servir de première approche, et propose une bibliographie complète pour ceux qui voudraient approfondir le sujet.

John McTiernan- Hollywood, film d’action et politique

John McTiernan :
Hollywood, film d’action et politique
De l’apogée au déclin d’une carrière
Kevin Karbowiak-Gillot
L’Harmattan Cinéma(s)

John McTiernan : Hollywood, film d’action et politique
2.5Note Finale