-0 C
Munich
lundi, février 26, 2024
- Publicité -

Un Hiver à Yanji – Holiday on Ice !

Alain Baruh
Alain Baruh
Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Le dernier long-métrage d’Anthony Chen, nous transporte dans le nord de la Chine, proche de la frontière coréenne. Dans cette contrée enneigée, trois jeunes adultes noient leur mélancolie dans l’alcool pour oublier un passé douloureux.

Doté d’une légère moustache et de lunettes démodées, Li Haofeng semble à première vue, être un jeune chinois sans histoires. Ce Shanghaien a été convié au mariage d’un ami coréen dans une province du nord-est de la Chine (Jilin), où vit une grande communauté de ce pays avoisinant.

Sa rencontre avec Nana, une guide touristique très expressive va lui permettre de découvrir les us et coutumes des habitants de Yanji, ville frontalière. Logée chez elle pour une courte période et amant occasionnel, le vacancier cache un secret de jeunesse dont il ne parle à personne…

Entre sorties nocturnes arrosées et tourisme au grand air, le spectateur est transporté dans un monde méconnu des occidentaux que nous sommes. L’amitié ambiguë du trio Nina, Han et Li Haofeng semble inébranlable, tant les protagonistes de l’histoire ont besoin les uns des autres pour surmonter leurs déceptions personnelles. Leurs désirs endormis et leur passé tumultueux dégèlent au fur et à mesure de l’avancée du film.

Tournée en décembre dans des conditions hivernales extrêmes, cette œuvre cinématographique d’une durée d’une heure trente a été présentée au dernier Festival de Cannes (sélection officielle « Un Certain Regard »). Le réalisateur Anthony Chen connaît bien la Croisette puisqu’il y a reçu une mention spéciale pour son court-métrage Ah Ma puis la Caméra d’Or pour son premier long, Ilo Ilo.

La glace est omniprésente dans son nouveau film, qu’elle se trouve en couche sur un lac gelé, en morceaux dans un verre ou même dans un ressentiment, on frissonne de plaisir devant des paysages sublimes et au milieu de la neige abondante.  

Un hiver à Yanji est né d’un désir fort et d’une envie spontanée d’Anthony Chen (Wet Season, Drift, Year of Everlasting Storm), qui a traversé une véritable crise existentielle après deux années de confinement imposées par la pandémie. Réalisé en un temps record, l’auteur a voulu capturer l’esprit de la génération actuelle des jeunes chinois.

Située à la frontière entre la Chine et la Corée du Nord, cette création présente ces deux cultures qui correspondent aux thèmes explorés par le film. Les protagonistes étant à la recherche d’un sens de l’identité qu’ils retrouvent dans ce pays semi étranger.

Le triangle amoureux est un thème familier au cinéma, mais le cinéaste singapourien, admirateur de Jules et Jim et des films de François Truffaut a voulu sortir de ce qui s’était fait auparavant, mettant l’accent sur l’ambiguïté et la complexité de leur relation.

Un Hiver à Yanji (The Breaking Ice)
CHINE – SING – 2023
Durée: 1h37 min
Drame sentimental
Réalisateur & scénariste : Anthony Chen
Avec : Zhou Dongyou (Nana), Liu Haoran (Li Haofeng), Chuxiao Qu (Han Xiao).Production: Nour Films, Huace Pictures, Giraffe Pictures & Canopy Pictures.
Trigon-Films

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -