Michael Angelo Covino met l’Amitié en images mais avec beaucoup trop de radotages pour pouvoir provoquer de l’empathie, de l’émotion ou même de l’intérêt…


Actuellement, « The Climb » a le vent en poupe. Son auteur a marqué les festivals et est maintenant reconnu partout comme un artiste audacieux qui a cassé les lois du champ/contre-champ et du plan-séquence en ayant eu l’audace de mettre en scène deux mecs côte à côte sur un vélo pendant huit minutes (sic)… Puis de les faire s’engueuler, s’éviter, se détester et se ridiculiser dans des situations aussi souvent inintéressantes qu’improbables.

Et si l’on revenait aux origines…
« The Climb » a d’abord été un court-métrage remarqué au festival du cinéma indépendant américain de Sundance… Donc forcément, un truc très bavard avec plein de bobos dedans.

Ce petit programme d’environ huit minutes racontait l’histoire de deux amis sur un vélo, en plein col, s’annonçant de belles et de tristes nouvelles… Le long-métrage reprend donc quelques grands thèmes du matériau original tels que le sport, l’amitié, la trahison et l’adultère et approfondit d’autres grands sujets comme, le sport, l’amitié, la trahison et l’adultère. Outre quelques scènes d’enterrement (plutôt drôles) qui permettent au scénariste-réalisateur-acteur de divaguer librement sur le sport, l’amitié, la trahison et l’adultère, ce nouveau film de Michael Angelo Covino ne se prive pas d’aligner de belles scènes traitant tantôt de sport, parfois d’amitié, étonnamment de trahison, parfois d’adultère et même de deuil !

Gageons que même le spectateur le plus averti n’aura pas vu autant d’originalité condensée dans un seul film depuis longtemps…

The Climb
USA – 2019 – Comédie/Sport (1h 34min)
De Michael Angelo Covino
Avec Michael Angelo Covino, Kyle Marvin, Gayle Rankin…
Xenix Film
05.08.2020 au cinéma

"The Climb" : Le cinéma américain indépendant a parfois besoin qu’on le dispute
2.0Note Finale