Une excursion en famille anodine peut avoir des conséquences terribles. C’est ce que relate ce film ainsi que la notion des capacités de certains autistes par rapport aux perceptions surnaturelles.


En dehors de ce sujet original qui montre l’ouverture de la société américaine sur ce trouble du développement, le scénario reste sans surprises. Une légende indienne, une malédiction, des démons voulant entrer dans notre dimension, que du réchauffé. Les entités ne sont même pas si difficiles à combattre finalement. Pour un gang de créatures maléfiques ça fait de la peine quand même. L’idée est bonne, mais pas assez exploitée. Ils auraient pu passer plus de temps à développer le scénario, ça n’aurait pas été du luxe.

Le personnage autiste ne ressent pas la peur, ce qui n’est pas si répandu, mais ne semble pas réagir aux changements qui se produisent dans son environnement…  y a une gigantesque boulette ! Bref, je ne vais pas expliquer les troubles autistiques ici, mais on y croit simplement pas lorsque l’on connaît la situation. Les personnages ne semblent pas non plus très inquiétés par les manifestations agressives des démons, en tout cas pas assez pour déménager. Je ne sais pas pour vous, mais si vos enfants sont en danger clairement dans leurs chambres, vous les laissez y dormir et y vivre ? Il ne faut pas déconner non plus. Le dénouement est à la mesure du reste, sans saveur et téléphoné un siècle à l’avance. Les ténèbres ne paraissent pas très intéressantes tout comptes faits…

The Darkness
De Greg McLean
Avec Kevin Bacon, Radha Mitchell, David Mazouz
Universal DVD

The Darkness ou l’autisme et le surnaturel
3.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.