27 C
Munich
mardi, juin 25, 2024
- Publicité -

The Last Of Us, attention aux champignons !

Laurent Billeter
Laurent Billeter
Le 7ème Art, pour moi c'est tout une histoire, Plus qu'une passion, qu'une grande occupation, D'Hollywood à Bollywood, De Michael Bay à Jean Marais, Je me complais dans ce milieu fabuleux.

Plusieurs jeux vidéo furent adaptés au cinéma depuis les années 90. Souvent en échec, comme « Tomb Raider ». Mais, il arrive parfois que ces transpositions surprennent positivement. « The Last Of Us » en fait partie. Soignée et intense, cette nouvelle série capte vite.


Depuis la découverte de la pandémie, qui s’est très vite propagée au travers du cordyceps, le monde a totalement changé. A tel point que la mort se manifeste à n’importe quel moment, soit par le biais des survivants, soit par les infectés. Le bien et le mal sont confus et il ne faut jamais hésiter à utiliser les armes pour survivre ou… se tuer si la réaction demeure trop tardive. Parmi les personnes en bonne santé, Joel et Ellie. 2 êtres aux caractères totalement opposés, mais ayant l’obligation de faire un bout de chemin ensemble à travers le peu d’États-Unis restants. Tout ceci, pour une raison floue aux yeux de Joel et devant être gardée secrète du côté d’Ellie. Néanmoins… Rien ne va se passer comme prévu et les nombreuses rencontres qu’ils feront, seront rarement aimables et bienveillantes.

C’est aux débuts des années 2010 que l’aventure « The Last Of Us », soit en français « Le (s) Dernier (s) d’entre nous », commence. Avec un jeu vidéo sur la console « PlayStation 3 » qui va rencontrer le succès mérité dès sa sortie en 2013, édité par la société « Naughty Dog ».

En adoptant la survie par l’horreur (survival horror) et constatant la réussite de leur jeu, les créateurs Neil Druckman et Bruce Straley comprirent rapidement qu’un second opus devait être conceptualisé. Ceci, afin de satisfaire les fans et en pensant aux 2 personnages centraux « Ellie » et « Joël ».

Par la suite et dès 2018, plusieurs autres projets tentèrent de se concrétiser, principalement dans le but de faire des courts et/ou longs-métrages, téléfilms où tout autre support visuel employé pour raconter une histoire.

Mais se sera en 2020 qu’une offre respectueuse de la franchise sera acceptée par les concepteurs. Une proposition faite par le studio « HBO » (appartenant à « Warner Bros. » et a déjà fait de remarquables projets pour la télévision comme l’actuel « House of the Dragon ») qui embaucha dès la validation du projet notamment, l’excellent scénariste Craig Mazin (« Chernobyl »).

Peu de temps après, le choix de la distribution s’imposa ainsi que les lieux de tournage, la manière de fabriquer les infecté-e-s et évidemment, de rendre cette série captivante et la plus proche possible des jeux vidéo cultes.

En tête d’affiche de « The Last Of Us », Pedro « Joel » Pascal (« Si Beale Street pouvait parler ») et Bella « Ellie » Ramsey (« Game of Thrones ») qui croiseront durant leur périple, de nombreux personnages et acteurs-trices ayant déjà joué des protagonistes dans les jeux vidéo de la franchise.

Si ce principe peut donner une impression de facilité de la part dudit studio et créateurs, il s’agit avant tout et encore une fois, d’un respect envers l’univers de « Joel et Ellie ». Car non seulement, le côté fan service se perçoit très peu, mais en plus, de nombreux hommages sont disséminés pendant l’intrigue de la série.

Ceci, au travers des héros et anti-héros bien sûr. Mais également par le biais des différentes séquences filmées et évidemment, des contaminé-e-s. Du Texas au Missouri en passant par le Canada, plusieurs moments, endroits et parfois dialogues, donneront immédiatement aux téléspectateurs-trices, l’impression de rejouer à ce jeu.

La force de la série se situe également au niveau des longues heures de maquillage sur les comédiens-iennes, figurant-e-s et cascadeurs-euses contaminé-e-s. Leur ressemblance s’avère marquante, troublante et au final, fort bien interprétée.

Fort du succès de cette nouvelle série, il a déjà été annoncé qu’une seconde saison commence à être préparée et contiendra davantage de personnes contaminées. Tout en honorant toujours, les principes du jeu et codes du genre cinématographique.

Comme promis donc par les créateurs et la production, « The Last Of Us » s’adresse aux aficionados de la 1ère heure, aux gens qui découvre plus ou moins la franchise et surtout, à celles et ceux désireux d’en apprendre davantage quant à cette nouvelle étrange et répugnante maladie.

Au passage, le champignon existe réellement et « zombiefie » les fourmis par exemple…

The Last Of Us
US – CAN – 2022
Durée: 53 min par épisode env.
Horreur, Drame, Aventure
Réalisateurs-trices, dont: Liza Johnson, Jeremy Webb, Craig Mazin
Avec: Pedro Pascal, Bella Ramsey, Anna Torv, Lamar Johnson, Gabriel Luna, Melanie Lynskey, Nico Parker
HBO, Amazon Prime, RTS (Switzerland)

Article précédent
Article suivant
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -