« The Peanut Butter Falcon » : Le rêve américain, sauce cacahuète

A lire aussi

Pauline Brandt
Pauline Brandt
Avec un master de français moderne avec spécialisation en études théâtrales, un bachelor en français moderne et histoire et esthétique du cinéma, Pauline Brandt met en œuvre tout son savoir-faire pour promouvoir le cinéma.

Un périple boueux dans le Sud-Est américain, Shia Labeouf en cavale et crasseux, Zack Gottsagen en apprenti catcheur : bienvenue dans le récit initiatique bordé d’eau salée de Peanut Butter Falcon.


La vie de Zack, « faute d’un lieu d’accueil plus adapté » lui dit-on, se déroule dans une maison de retraite. Il n’y est pas à sa place. Malgré ses liens avec des résidents (mythique Bruce Dern en voisin de chambre) ou un membre du personnel soignant (Dakota Johnson, fade mais fort à propos), il rêve d’un ailleurs. Il passe donc le temps en s’accrochant à un rêve sous forme de cassettes vidéo du catcheur Salt Water Redneck : celui de rejoindre l’école de catch fondée par son idole.

Pour partir à la rencontre de son rêve, Zack s’enfuit et croise la route de Tyler (Shia LaBeouf, magnétique), un mec paumé, profondément embourbé dans les mauvais plans et la vase de la Caroline du Nord. Le duo improbable chemine ensemble le long de la côte, à pied ou en radeau, dans l’idée de rejoindre la Floride et l’école de catch. Sur les traces de leur périple salé : les ex-collègues de Tyler, chargés de mauvaises intentions, et l’ex-soignante de Zack, chargée de bonnes intentions…

Bien sûr, le scénario de Peanut Butter Falcon est sans surprise : son intérêt réside ailleurs. Dans les multiples facettes offertes par l’interprétation de LaBeouf, toujours plus sale, toujours plus boueux, toujours plus juste ; dans l’aisance de Zack Gottsagen, dont c’est ici le premier grand film ; dans l’approche, rafraîchissante car dénuée d’ironie, de l’approche du handicap ; dans le circuit, iodé et fantasmatique, parcouru le long de la Caroline du Sud – qui s’avère propice aux rencontres, aux combats de catch sur un ring bricolé et au whisky fait maison.

Le visionnage de ce film laisse les lèvres gercées par le sel marin, les yeux rougis par l’iode, de la terre sous les ongles et – forcément – le goût du beurre de cacahuètes en bouche. Le tout sur des airs de bluegrass et de folk américaine. God bless.

The Peanut Butter Falcon
USA – 2019 – 97min
Réalisateur: Tyler Nilson, Michael Schwartz
Acteur: Shia LaBeouf, Dakota Johnson, Zack Gottsagen, John Hawkes, Thomas Haden Church, Bruce Dern, Jon Bernthal, Yelawolf, Jake Roberts, Mick Foley
Impuls
11.03.2020 au cinéma

- Publicité -

ARDENTE·X·S

Novembre

- Abonnement -
Abonne toi à Daily Movies
- Publicité -