The Revenant D’Alejandro G. Iñárritu

Alejandro G. Iñárritu, déjà Oscarisé pour « Birdman » revient à la réalisation avec « The Revenant » en amenant dans ses bagages son talent pour la mise en scène ainsi que sa magie à la direction d’acteurs.


En effet, dès les premières minutes nous sommes subjugués par la beauté des images filmées en grande partie en « faux » plans séquences. La direction d’acteurs est aux petits oignons et on est immédiatement plongé dans le récit des aventures du trappeur Hugh Glass, interprété par Leonardo DiCaprio. Au service d’Andrew Henry, capitaine d’une expédition visant à récolter le plus de fourrures possible pour les mettre sur le marché, il se fait attaquer par un grizzli alors qu’il était parti à la chasse. Laissé pour mort par deux de ses collègues, Hugh va se battre contre les éléments pour se venger de ceux qui l’ont abandonné.

The Revenant D’Alejandro G. Iñárritu

La première partie du film laisse présager d’un chef d’œuvre. Absolument tout est parfait, à commencer par la mise en scène d’Iñárritu et les images proposées par son chef opérateur, le multiple oscarisé Emmanuel Lubezki. Malheureusement, malgré un départ en trombe, l’histoire s’essouffle rapidement dès que Hugh est abandonné. Effectivement, les conflits sont beaucoup plus intéressants quand les personnages peuvent interagir entre eux… En outre, après une ouverture aussi puissante (saisissante attaque des trappeurs par des indiens), il est très dur de réussir à garder le même degré d’intensité. Tristement, on ne retrouvera jamais la puissance visuelle et émotionnelle de cette première séquence.

The Revenant D’Alejandro G. Iñárritu

De plus, les aventures de Hugh deviennent répétitives, le voyant affronter encore et encore divers dangers, sans que cela n’apporte plus d’informations sur lui ou ne fasse véritablement avancer l’histoire. Heureusement, les magnifiques images et la musique toute en subtilité nous permettent de nous accrocher en faisant fi de certaines lenteurs et certaines étrangetés comme la résistance de Hugh au séjour dans l’eau glacée (Leonardo DiCaprio s’est endurci depuis « Titanic »?).

Au final, le film mérite tout de même d’être acclamé, et Leonardo DiCaprio, profitant d’une faible concurrence, devrait recevoir son Oscar. Mais ce ne sera pas l’Oscar le plus mérité, car Emmanuel Lubezki est de loin le génie de ce film.

The Revenant D’Alejandro G. IñárrituThe Revenant
D’Alejandro G. Iñárritu
Avec Leonario DiCaprio, Tom Hardy, Domhnall Gleeson
20th Century Fox
Sortie le 27/01

"The Revenant" : une journée en enfer
4.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)