« The Rezort », un long-métrage qui, bien qu’il soit loin d’être un nanar, reste tout de même très en surface, très basique et sans prétention.



Pendant que le monde se remet peu à peu d’une attaque de zombies, un parc safari est construit sur une île exotique. Ce parc offre la possibilité à ceux qui s’y aventurent, d’observer et chasser des morts-vivants. Une occasion pour tous de connaître le frisson de l’aventure. Malgré le fait que l’île soit ultra sécurisée, tout imprévu peut être mortel. Les visiteurs du parc vont bientôt se retrouver pris au piège…

Habitué aux récentes productions nanardesques s’inspirant de films ou séries à succès et mettant notamment en scène des zombies, tels que « Zoombies », « Abraham Lincoln, tueur de zombies » ou encore « Dead 7 », j’étais persuadé d’avoir affaire à un DTV du même acabit avec ce « The Rezort ». Le synopsis semblait effectivement indiquer un téléfilm lorgnant fortement du côté de « Jurassic World », sans parler de la jaquette française nous annonçant un mix entre « The Walking Dead » et « Jurassic Park » !

On y retrouve d’ailleurs l’acteur Dougray Scott, qui jouera justement par la suite dans le spin-off de la célèbre série à zombie, « Fear The Walking Dead ». Il s’agit là du seul lien direct avec la série, si l’on ne tient pas compte des morts-vivants. Des plans comme l’arrivée en bateau sur l’île ou le look de la salle de contrôle justifient, quant à eux, le rapprochement avec la saga à dinosaures. Pourtant, contrairement à ce que l’on pourrait croire, on est loin de la production nanardesque souhaitant surfer sur le succès de superproductions.


Le sujet est traité sérieusement, malgré la forte présence de deux ados déconneurs apportant la touche humour (ou lourdeur, c’est selon). Le film se centre principalement sur une femme souhaitant surmonter son traumatisme lié aux évènements d’une précédente guerre humains-zombies. Et, pour ce faire, quoi de mieux que de partir affronter ses peurs sur une île sécurisée dédiée au massacre de morts-vivants ? Voilà donc un point de départ original, mais le sujet reste malheureusement un poil sous exploité. On part vite dans le cassage de zombies sans davantage développer le parc et ses spécificités une fois que les visiteurs, futures proies, arrivent sur l’île. Je note tout de même que le scénariste a eu le mérite d’intégrer un peu d’actu dans son scénario : des réfugiés sont ainsi présents en masse, conséquence directe de la guerre contre les zombies.

Côté bonus, hormis les usuelles bandes annonces de l’éditeur, on a droit à quatre minutes de coulisses, sans sous-titres, ainsi qu’un supplément d’une petite minute trente, dédié aux effets spéciaux, où l’on voit des extraits de scènes avant et après l’ajout des images de synthèse. Le visionnement de ces deux suppléments est sympatoche, à défaut de nous apprendre quoique ce soit.

Réalisateur: Steve Barker
Avec: Jessica De Gouw, Dougray Scott, Martin McCann
Distributeur: Ascot Elite

« The Rezort », un safari qui sort de l’ordinaire
2.5Note Finale