Les Chroniques de Shannara

« The Shannara Chronicles » arrive à capturer l’essence et le charme de l’univers fantastique.


Ces dernières années, la chaîne MTV s’est lancée à la conquête de différents genres télévisuels : du drame familial avec « Finding Carter », à l’horreur avec « Scream », elle est bien décidée à proposer à ses fidèles téléspectateurs une palette de possibilités. En 2016, MTV s’aventure dans un nouveau territoire, celui du fantastique avec l’adaptation des œuvres littéraires homonymes de Terry Brooks « The Shannara Chronicles » avec Alfred Gough et Miles Millar (« Smallville ») à la réalisation. Il est vrai qu’en ne s’attardant uniquement sur la couverture du bluray, on pourrait s’attendre à un vilain mélange de « Game of Thrones » et du « Seigneur des anneaux » avec des acteurs bâtis comme des dieux et dotés d’un visage qui a l’air d’avoir été retouché sur Photoshop. Cette fois-ci, laissez de côté vos préjugés et suivez le conseil de mamie : ne jugez pas une œuvre en ne vous basant que sur sa couverture.

Les Chroniques de Shannara

Dans « The Shannara Chronicles », nous sommes face à un monde magique où les Elfes, Trolls, Druides et autres créatures existent. Toutefois, le statu quo est mis en péril lorsque l’Ellcrys, un arbre sacré, vénéré et protégé par les Elfes, commence à perdre ses feuilles, ce qui dit comme ça, peut paraître certes anodin, mais est en fait très problématique, puisque chacune d’entre elle renferme un démon. Quand une feuille tombe, une créature maléfique, qui jusque-là était emprisonnée, est libérée. En bref, c’est alors à Amberle Elessedil (Poppy Drayton) une princesse elfe, Will Ohmsford (Austin Butler) le dernier héritier du sang de Shannara et Eretria (Ivana Baguero), une adolescente humaine élevée par des voleurs, de se débrouiller pour trouver rapidement une solution pour protéger leur monde des forces du mal.

Cette série fonctionne parce qu’elle a du cœur et connait ses limites. S’il s’agit d’une petite production, elle ne donne tout de même pas cette impression, car l’équipe a l’œil pour choisir quels détails sont importants afin de les accentuer pour rendre l’univers convaincant. Les costumes, les décors et effets sont de bonne qualité et tout est conçu pour que « The Shannara Chronicles » soit le plus réaliste possible et que le spectateur prenne la série au sérieux. Pour cela, elle a aussi su faire un bon choix en termes de casting. John Rhys-Davies, célèbre pour son interprétation de Gimli, un nain vouant un dégoût pour les Elfes, dans « Le Seigneur des Anneaux », se retrouve ironiquement ici dans la peau du roi Elfe, Eventine Elessedil. Manu Bennett, que l’on a pu apercevoir dans « Arrow », joue Allanon, un druide sérieux, qui a le sens des priorités. Autre point positif que l’on peut mentionner : les dialogues ne sont pas pompeux, ni exaspérants. Les acteurs utilisent leur véritable accent pour s’exprimer, plutôt que d’en simuler un autre.

Les Chroniques de Shannara

 « The Shannara Chronicles » n’est évidemment pas parfaite et certains choix scénaristiques, comme le fait de mettre en scène un énième triangle amoureux, sont parfois peu surprenants, mais dans ce cas il faudrait plutôt critiquer la source originale dont la série s’est inspirée, qui elle était plus destinée à un public d’adolescents. Néanmoins, elle a du potentiel et du mérite. Les problématiques s’enchevêtrent bien, les personnages suscitent notre curiosité, les thématiques sont honnêtes et à notre grande joie, la série ne censure pas et peut contenir des scènes raisonnablement sanglantes. Que demander de plus ? Pour les aimants de l’aventure et du fantastique, vous pourriez être surpris par ce que « The Shannara Chronicles » a à vous offrir.

Les Chroniques de Shannara

The Shannara Chronicles
Réalisation : Alfred Gough, Miles Millar
Avec : Poppy Drayton, Austin Butler, Ivana Baquero
Disques Office

MTV surprend avec "The Shannara Chronicles"
3.5Note Finale