« Thugs of Hindostan » ou « Les Voyous de l’Inde » en français, est la nouvelle fabuleuse grosse production Bollywood. Une histoire captivante, une musique entraînante et des héros roublards, le succès du film sera (en tout cas) rapidement au rendez-vous en Inde.


En 1795, l’Empire Britannique a de sérieux problèmes avec plusieurs groupuscules indiens ne voulant pas déposer les armes face à l’envahisseur. Parmi les récalcitrants, la famille Baig qui dirige sa royauté en respectant son peuple, mais agissant clairement contre les Anglais. Alors que le roi Mirza Sikander Baig chevauche avec sa fille au sein de leur village, ils s’arrêtent afin de calmer une dispute entre un marchant et des soldats du Royaume-Unis. Après avoir menacé et chassé ces derniers, le monarque pris conscience de la gravité de son acte et décida de convoquer ses troupes pour une attaque fulgurante dès le lendemain matin au siège des Britanniques. Malheureusement, les colonisateurs prirent les devants et arrivèrent les premiers dans le royaume des Baig. À partir de là, tout changea pour l’unique survivante de la famille royale…

Basé sur une des nouvelles écrites en 1839 par l’Anglais Philip Meadows Taylor, « Thugs of Hindostan » est un film d’action et d’aventures épique et original. Audacieux également, et ce, pour différentes raisons. En commençant par le fil conducteur provenant de l’écrivain susmentionné qui était un fils de bourgeois anglais partit aux Indes afin de devenir négociateur. Multitâche dans ce pays, il fut juge, artiste et étudia la géologie. Lors de son retour dans son pays natal, il écrivit de nombreux romans dont sa plus grande réussite, « Les Confessions d’un Voyou ». Toujours historiquement, le terme « thug » relate aussi une confrérie extrémiste du sud de l’Inde (du XIIIème au XIXème siècle) ayant pour objectif de voler et stranguler à mort les voyageurs.

Néanmoins, l’ingéniosité du long-métrage ne se base pas uniquement sur les chronologies susmentionnées. La production a également innové grâce à bien d’autres éléments. Au niveau du casting avant tout. En effet, non seulement ce dernier se dote de l’excellent Aamir Khan (« Secret Superstar ») et de l’inimitable Amitabh Bachchan (« Gatbsy Le Magnifique »), mais aussi de la jeune actrice Fatima Sana Shaikh (« One 2 Ka 4″) offrant une performance incroyable. Car malgré son manque de faire valoir au niveau de la promotion, certainement dans l’intention de garder son personnage plus mystérieux, au travers de son jeu de comédienne, elle dégage une fraîcheur inhabituelle. Entre autres, grâce à sa physionomie qui se différencie positivement par rapport à ses collègues féminines pouvant être trop sveltes.

Toutefois, « Thugs of Hindostan » se dote également de surprenantes plus-values comme les décors réels, les effets spéciaux et la trame plutôt surprenante. Filmé entre Malte et la Thaïlande, le tournage ne fut pas non plus de tout repos puisque l’équipe technique a aussi dû faire preuve de sang-froid face à plusieurs serpents dans une grotte thaïlandaise. Par rapport aux rendus numériques, une grande partie d’entre eux demeure étonnamment réussis grâce au travail acharné et méticuleux des infographistes. Enfin, si l’histoire donne l’impression d’avoir été vue à de multiples reprises, certains enchaînements amènent les spectateurs-trices à de bonnes surprises.

En plus d’avoir la bonne dose d’‘humour, d’action et d’héroïsme qui s’entre-mêlent à merveille, « Thugs of Hindostan » reste passionnant et efficace jusqu’à la fin. Car habituellement, les fictions Bollywood contiennent beaucoup de romances et très rarement d’hémoglobine. Tout l’inverse dudit film, même si le sang ne gicle pas abondement.

Bien sûr, il est préférable de découvrir « Thugs of Hindostan » en version originale sous-titrée (c’est-à-dire, en hindi avec les sous-titres anglais) en l’absence des enfants. Principalement, parce qu’ils ne comprendraient pas toute l’histoire, mais aussi parce qu’elle demeure parfois violente et que la gentillesse n’a guère d’importance dans le scénario.

Peu diffusé dans les salles obscures en Europe et en Suisse romande, 2 autres dates sont prévues à Genève. Pour en savoir davantage, le plus simple est de consulter la page des organisateurs, « Bollywood Movie lovers in Swiss ». Ils proposent plusieurs fois par année différents films Bollywood et il reste presque certain qu’une énorme surprise cinématographique indienne sera au rendez-vous à la fin de cette année…

Merci donc à cette équipe, de permettre à la communauté indienne en Suisse et aux Romand-e-s, de découvrir des films de l’autre bout du monde !

Thugs of Hindostan
Date de sortie 7 novembre 2018 (2h 45min)
De Vijay Krishna Acharya
Avec Amitabh Bachchan, Aamir Khan, Katrina Kaif…
Genres Action, Bollywood
Nationalité indien
Bollywood Movie lovers in Swiss
"Thugs of Hindostan" : les pirates indiens ont la hargne !
4.0Note Finale