Une seconde mère

Val est une domestique dévouée à ses employeurs, une famille aisée de Sao Paolo. En plus des obligations ménagères qu’elle a à cœur d’accomplir parfaitement, Val (Regina Casé) s’est occupée pendant treize ans du jeune Fabinho (Michel Joelsas), qui a développé à son égard un lien filial. Le quotidien de Val et de la petite famille est bouleversé lorsqu’un jour la fille de Val, Jessica (Camila Mardila), qu’elle n’a pas vue depuis de nombreuses années, s’installe dans la maisonnée. Son objectif, plus que de rattraper le temps perdu avec sa mère, est d’intégrer la fac d’architecture de Sao Paolo.

L’intelligence, l’ambition et l’esprit rebelle de la jeune femme ne vont pas tarder à exaspérer la maîtresse de maison et gêner Val qui a toujours pris soin de rester à la place qui lui a été assignée. Loin d’accepter les règles de la maison, Jessica bouscule ce qui pour elle s’apparente à de la servitude mentale, en dînant avec les patrons ou en piquant une tête dans la piscine privée. Est-il possible de sortir des sentiers balisés ? Peut-on acheter l’affection d’une mère ? Si oui, à quel prix ? Autant de questions que pose la réalisatrice brésilienne Anna Muylaert dans ce quatrième film, porté par des actrices impressionnantes de justesse, dont la star Regina Casé (qui avait obtenu le prix de la meilleure actrice au Festival de Sundance en 2002). La mise en scène sobre mais néanmoins efficace sert un scénario à la structure impeccable et aux situations savoureuses. Avec humour et grâce, « Une seconde mère » est un hymne à l’émancipation au cœur d’un pays en pleine mutation. Au-delà des liens familiaux, le film aborde intelligemment les sujets tels que la propriété, les privilèges ainsi que la séparation des classes sociales.

Une seconde mère
D’Anna Muylaert
Avec Regina Casé, Michel Joelsas, Camila Mardila
Filmcoopi
Sortie le 24/06