La 19e édition du Festival International de Films Indépendants Black Movie aura lieu à Genève du 19 au 28 janvier 2018. Une édition qui affiche aujourd’hui le visuel de l’affiche 2018 qui évoque l’exploration spatiale et les rêveries du cosmonaute solitaire, en route pour des territoires cinématographiques aux confins de l’univers.

Cette nouvelle édition se concentrera une fois n’est pas coutume sur les talents émergents et cinéastes confirmés dont les films restent inédits en Suisse. Et cette édition 2018 continuera à se rapprocher du cinéma européen avec un regard sur le cinéma venu d’Israël, de Turquie, de Grèce et de Roumanie, bien souvent original, mais pas assez « grand public ». Il s’agit pourtant d’un cinéma contemporain qui s’attarde sur la profonde crise économique, morale et/ou politique que traversent ses pays. On est loin du cinéma de divertissement sans fond que proposent aujourd’hui Hollywood, et même la France. Plus qu’une suite ininterrompue de projections, le festival Black Movie est aussi un outil d’instruction, un lieu d’échanges et de rencontres, un relais de l’information du monde. C’est aussi et surtout un espace de liberté qu’il faut préserver afin d’offrir une alternative à la standardisation culturelle lénifiante du monde moderne.

La programmation complète dévoilée le 9 janvier 2018.

Il faudra encore patienter un peu pour connaître la programmation complète de cette édition 2018. Plus précisément jusqu’au 9 janvier 2018. Mais Black Movie s’est déjà arrêté sur quatre films, comme une esquisse de l’alléchante programmation à venir : : LE JOUR D’APRÈS, dernière comédie douce-amère du Sud-Coréen Hong Sangsoo ; MAMAN COLONELLE, portrait de femme saisissant par le Congolais Dieudo Hamadi ; SILENT MIST, thriller cauchemardesque du Chinois Miaoyan Zhang.

Pour ne rien louper de cette édition à venir, rendez-vous régulièrement sur www.blackmovie.ch pour y découvrir les dernières nouveautés.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.