Viva la libertà

Lorsqu’Enrico Olivieri s’avance sur l’estrade pour parler à ses partisans, le politicien de centre-gauche est pris à partie par une femme qui le laisse sans voix. Il semble désorienté, sans force et n’arrive pas à avoir du répondant, c’est d’ailleurs ce que lui reproche son propre partie, qui lui impute déjà leur prochaine défaite aux élections. Perdu, il décide de partir se cacher sans prévenir ses proches, chez une de ses anciennes amies à Paris. Pendant qu’il se fait la malle, le parti doit trouver une solution pour ne pas perdre la face et éviter les ragots des journalistes. C’est là que son frère jumeau apparaît et fait figure de sauveur… à quelques détails près ! Il dit tout ce qu’il pense et est imprévisible : forcément, il sort d’un internement psychiatrique. Un scénario prometteur, qui s’essouffle au fur et à mesure du film, mais quel bonheur de voir Toni Servillo et Valeria Bruni Tedeschi jouer ensemble !

Viva la libertà
Pays (Année) : Italie (2013)
Genre: Comédie, Drame
Distributeur: Xenix Filmdistribution GmbH
Durée: 94min
Réalisation: Roberto Andò
Avec: Toni Servillo, Valerio Mastandrea, Valeria Bruni Tedeschi, Michela Cescon, Gianrico Tedeschi, Eric Nguyen, Andrea Renzi, Judith Davis, Brice Fournier, Paolo Bessegato…
Sortie: 05.02.2014 (Romandie) – 20.02.2014 (Suisse All.)