Cette seconde aventure d’«Aladin» est à l’image du premier volet, drôle sans être exceptionnel. On trouve de tout dans cette nouvelle création. Des danses, des références musicales et des gags en tous genre. C’est au niveau du casting qu’il y a un net progrès.


À Bagdad, dans un décor des «Mille et une Nuits», le jeune Aladin (interprété une nouvelle fois par Kev Adams) est en froid avec sa bien aimée, la princesse Shallia. Obligé de fuir pour échapper à Shah Zaman et son armée qui envahit puis s’approprie le Palais Royal, le héros de cette histoire part à la recherche de la lanterne magique et de son Génie. Une fois retrouvés, il élabore un plan pour mettre fin à cette invasion et empêcher le mariage de son nouvel ennemi avec son amour de toujours…

Vedette en 2015, l’acteur à la mode a une forte présence dans le film, mais un autre acteur lui fait de l’ombre. C’est Jamel Debbouze.

Le comique français qui se met dans la peau du terrible Shah Zaman, est bien connu du grand public. On a pu se rendre compte de son talent de comédien dans de nombreux films à succès tels que: «Asterix et Obélix, Mission Cléopâtre», «La vache», «Indigènes» et « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain».

L’acteur d’origine maghrébine est magistral dans cette production. Ses mimiques et sa jouerie donnent à cette création banale, une dimension supérieure. Ses répliques sont très drôles. L’acteur français trouve dans cette comédie, un rôle qu’il affectionne et qui lui donne la possibilité de mettre en valeur son talent.

Orgueilleux à souhait et particulièrement maladroit, son personnage est parfait sous ses traits. Certaines scènes rappellent même le cinéma français d’autrefois.

A ses côtés, nous trouvons la belle Vanessa Guide, dans le rôle de la princesse. L’actrice française est rayonnante et elle joue bien. Il y aussi le fameux duo Eric et Ramzy ainsi que Gérard Depardieu qui nous offre une nouvelle version de Christophe Colomb !

Ce long-métrage est doté d’un scénario intemporel. Aladin voyage dans le désert sur son tapis volant, mais aussi à travers les siècles.

Si le film a été tourné principalement au Maroc (à Ouarzazate, Marrakesh et Casablanca), quelques scènes ont aussi été réalisées en France (à Chantilly dans l’Oise, et aux studios d’Épinay). Les décors orientaux ont été façonnés de manière à représenter un univers fictif, voire plutôt magique. Les effets visuels numériques ont été créés par la société Digital District spécialisée dans ce domaine.

Cette comédie, dynamisée par une musique entraînante, est agréable à regarder. Aucun sujet sérieux n’est abordé dans le film, le but principal étant de divertir, mais derrière les images et les répliques amusantes se cachent quelques légères références à l’actualité du Moyen-Orient.

Cette comédie, malgré ses allures simplistes, sera vraisemblablement un des gros succès populaires de l’automne. Déjà très attendue, elle plaira à une bonne partie du public.

Alad’2
FR   –   2018   –   Comedy
Réalisateur: Lionel Steketee
Avec : Kev Adams, Jamel Debbouze, Vanessa Guide, Eric Judor, Wahid Bouzidi, Ramzy Bedia, Noémie Lenoir, Dimitri Tordjman
Pathé Films
03.10.2018 au cinéma

«Alad'2» : Un trait de Génie !
3.0Note Finale

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires