Alerte Rouge : gare au panda roux !

A lire aussi

Pauline Brandt
Pauline Brandt
Avec un master de français moderne avec spécialisation en études théâtrales, un bachelor en français moderne et histoire et esthétique du cinéma, Pauline Brandt met en œuvre tout son savoir-faire pour promouvoir le cinéma.

Alerte Rouge ! Le nouveau film des studios Disney Pixar débarque.


Le long-métrage de Domee Shi, déjà connue sous l’égide Pixar pour son court-métrage Bao (récompensé par un Academy Award du meilleur film animé en 2019), raconte l’histoire de Mei, une adolescente de 13 ans sino-canadienne qui se transforme en immense panda roux sans crier gare à la moindre émotion forte. Comme toujours chez Pixar, l’intrigue à priori légère creuse profond et touche juste : Alerte Rouge n’est pas seulement drôle, mais aussi charmant et émouvant. Pour naviguer dans les affres de l’adolescence avec option fourrure rousse : rendez-vous le 11 mars en exclusivité sur Disney + .

Mei-Lin mène une vie bien rodée : elle a ses habitudes côté scolaire (elle est abonnée aux bonnes notes), côté famille (elle est la fierté de ses parents) et côté copines (elle est membre d’un groupe de meilleures amies à la vie à la mort). Ponctuée de bracelets d’amitié, de Tamagotchi et de magazines sur son boys band préféré, la vie suit son cours avec succès… Jusqu’à la première transformation. Tout s’écroule autour de Mei : à chaque montée d’émotion, elle change d’apparence pour devenir un panda roux géant. Comment se sortir d’une telle impasse ? Avec l’appui de sa maman et de ses amies, pardi. C’est qu’Alerte Rouge fait la part belle à l’amour – fût-il amical ou familial – et revisite avec tendresse ce qu’entrer dans l’adolescence signifie. La productrice Lindsey Collins l’assume pleinement : les scènes sont cocasses et drôles, tendres et loufoques sans pour autant tourner autour du pot. La couleur est donnée – rouge, forcément. Celui qui monte aux joues, celui qui représente le panda roux, et celui, aussi, du sang menstruel des premières règles.

Le nouveau film de Domee Shi – qui avoue volontiers qu’il s’agit là du plus autobiographique de ses films – pioche dans les souvenirs des années 2000, une ère pré-réseaux sociaux où tout se passait de vive voix et par petits mots sur du papier quadrillé. Malgré une apparente légèreté, ce film garde la patte Pixar -celle-là même, déjà esquissée dans Bao, qui célèbre les joies du quotidien, les plaisirs simples des repas faits maison, et la force de l’amour entre une mère et son enfant. À l’image de son personnage éponyme, Alerte Rouge est aussi un joyeux mélange d’inspirations situées entre Orient et Occident : il y a beaucoup d’influences dans cette animation colorée et on pense aussi bien à Ranma 1/2 (pour les transformations intempestives), qu’à Freaky Friday (pour la jolie relation mère-fille) qu’à Kiki La Petite Sorcière (pour la volonté de capturer les tous derniers moments d’enfance). Un patchwork tendre et drôle, coloré et entraînant : il y a fort à parier qu’ Alerte Rouge ne sera pas le dernier film signé de Domee Shi.

Alerte rouge
USA – 2022
Durée: 1h40 min
Animation, Famille, Comédie
Réalisatrice: Domee Shi
Avec les voix de: Rosalie Chiang, Sandra Oh, Orion Lee, Anne-Marie, James Hong, Ava Morse
Disney / Pixar
Dès le 11.03.2022 uniquement sur Disney +

- Publicité -

Il Giardino del Re

Krypto et les Super-Animaux

Men

Mi Iubita mon amour

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Abonnement -
Abonne toi à Daily Movies
- Publicité -