Daniel est très amoureux de sa femme, mais il a beaucoup d’imagination et un meilleur ami, Patrick, parfois encombrant. Ce dernier a été marié de nombreuses années avec la meilleure amie d’Isabelle, l’épouse de Daniel.

Lorsqu’ils se croisent dans la rue, Patrick arrive à convaincre Daniel de l’inviter à souper avec sa nouvelle amie, Emma. Avec ruse et diplomatie, Daniel convainc Isabelle d’organiser le souper pour le samedi suivant.

Lorsqu’ils débarquent, c’est le choc : la beauté d’Emma déchaîne les fantasmes de Daniel et, lors de tous les sujets de conversation, il va se mettre à s’imaginer être l’Apollon d’Emma. Dans chaque situation rêvée, il supplante son ami Patrick et devient bien sûr le partenaire d’Emma. Mais tous les rêves ne se terminent pas bien, chacune de nos actions ayant des conséquences.

Daniel Auteuil reste Daniel dans le film qui lui fait la part belle puisqu’il assume le rôle principal. Champion des airs ahuris, ce rôle lui convient à merveille. Depardieu assure le rôle du vieux beau (très gros) sur le retour qui a réussi à prendre dans ses filets une belle jeune femme d’origine espagnole qui rêve de devenir comédienne. Adriana Ugarte est magnifique dans le rôle d’Emma. En plus d’être belle, elle est très sympathique ce qui donne fort à faire à Sandrine Kiberlain dans le rôle d’isabelle, pour ramener son rêveur de mari à la réalité et à veiller à ce que Patrick reparte bien avec sa dulcinée à la fin du repas.

Cependant, des interprétations médiocres donnent à ce film une envie de le voir se terminer rapidement, même s’il conclut sur une note en relation avec son titre.

Une comédie pleine de clichés où le rêve prend le pas sur la réalité. Alors que le souper se passe dans un appartement, les rêves de Daniel nous emmènent à Ibiza, à Venise ou au théâtre.

Il s’agit du premier long métrage de Daniel Auteuil qui ne soit pas basé sur l’univers de Marcel Pagnol. Il souhaitait aborder la part d’enfance chez l’adulte et sa capacité intacte à rêver : « Rêver nous fait prendre conscience que nous n’avons qu’une vie alors que nous avons l’appétit pour mille« .

 

  • De Daniel Auteuil
  • Avec Sandrine kiberlain, Adriana Ugarte, Gérard Depardieu, Daniel Auteuil
  • Praesens Films AG
Amoureux de ma femme : adapté de la pièce de théâtre à succès « L’envers du décor » de Florian Zeller
3.0Note Finale