En ce 3ème jour, la grosse production américaine susmentionnée était à l’honneur et attendue par plusieurs centaines de personnes, moi compris. Et autant dire que les vacances de nos monstres préférés seront bien plus mouvementées.


Pour Mavis, la fille du célèbre comte Dracula, son père est proche d’une surcharge de travail. Elle décide donc de l’emmener avec la totalité de leur famille en villégiature afin qu’ils puissent se reposer, profiter de la vie et savourer des moments de bonheur. Et surtout, que Drac s’éloigne de leur hôtel familial qu’il gère depuis plusieurs siècles sans relâche. Tout s’annonce à merveille pour la petite famille découvrant au fur et à mesure ce qu’est une croisière. Mais une surprise de taille viendra les surprendre. Car Drac est tombé sous le charme de la mystérieuse capitaine humaine du navire. Ce qui semble faire vraiment plaisir à ses proches. Sauf pour Mavis qui a l’étrange impression que la cheffe ne dit pas toute la vérité…

Comme fréquemment durant la manifestation, l’avant-première d’ « Hôtel Transylvanie 3 » eu lieu à la grande scène de Bonlieu à Annecy. À notre arrivée, les bénévoles nous offrent volontiers un sympathique petit magnet en cadeau, évidemment à l’effigie du long-métrage animé. Une vingtaine de minutes plus tard, le metteur en scène, la productrice et les héros principaux de l’animation (en chair et en os !), montent sur scène. Les présentations et le court discours effectués, la fiction commence directement. Mais avant de la développer, une courte rétrospective est nécessaire, car il s’est écoulé un certain temps depuis le premier volet en 2012.

Cette année-là, sortit donc en salles le plaisant « Hôtel Transylvanie » qui réunissait différents monstres pouvant se prélasser librement dans un hôtel particulier et surtout, qu’ils restent invisibles aux yeux des hommes. Jusqu’à ce que Johnny arrive par hasard et tombe amoureux de Mavis. La fille de « Dracula », soit le directeur de ces lieux. 3 ans plus tard, et fort du succès du premier opus, un second volet fut diffusé. Cette fois-ci, l’humain fait partie de la grande famille des monstres, s’est marié à Mavis et ils ont même eu un enfant. Au prime abord, il paraissait très sage et doté de peu de pouvoirs. Mais lorsque son grand-papa, le comte « Dac », fit le nécessaire pour développer la magie de son petit-fils, tout ne se passa pas forcément comme prévu. En définitive, « Dennis » développa ses capacités magiques.

En résumé, voilà donc ce qu’il se passa lors des 2 épisodes précédents. Pour ce dernier chapitre, c’est à nouveau le réalisateur américain Genndy Tarakovsky qui prit les commandes. A juste titre d’ailleurs, car « Hôtel Transylvanie 3 : Des vacances monstrueuses » est sans hésitation le meilleur opus de la trilogie. L’humour, les sortes de monstres et les effets numériques donnent l’impression d’avoir été davantage créés et développés afin de rendre les personnages encore plus attachants.

En effet, de nombreuses et très bonnes surprises attendent les petits et grands enfants qui iront découvrir « Hôtel Transylvanie 3 : Des vacances monstrueuses » lors de sa sortie dans les cinémas prévue le 25 juillet prochain. À commencer par la musique, mélangée intelligemment et permettant de s’immerger dans l’œuvre avec bien plus de plaisir qu’auparavant. Elle donne d’ailleurs souvent envie de danser et de chanter au même rythme que les monstres. Mais évidemment, ces activités restent impossibles à faire dans les salles de cinéma par respect pour son prochain.

Il est facile de rire des bêtises et créations originales faites par les principaux héros d’ « Hôtel Transylvanie 3 : Des vacances monstrueuses ». De plus, la mise en scène est parfaite pour cet été et permettra de passer un excellent moment en famille, tant pour les jeunes enfants que pour les cinquantenaires ou plus. Par contre, il est important d’avoir au moins vu une fois les précédents films animés. Sinon, il sera quelque peu difficile de comprendre qui sont les monstres et leur importance.

Quoiqu’il en soit, ce dernier chapitre s’adresse à un large public et laisse l’imagination et la fantaisie devancer nos côtés cartésiens. Un excellent moyen donc, de se libérer durant une bonne heure et de mieux accepter les différences des autres.

Hotel Transylvania 3 : Des vacances monstrueuses
USA   –   2017   –   Animation
Réalisateur: Genndy Tartakovsky
Acteur: Adam Sandler, Selena Gomez, Andy Samberg
Sony Pictures
25.07.2018 au cinéma

Festival international du film d’animation à Annecy 2018 : « Hôtel Transylvanie 3 : Des vacances monstrueuses »
5.0Note Finale