André Bamberski et sa famille vivent heureux au Maroc, jusqu’au jour où il découvre que sa femme Dany a une liaison avec leur voisin et ami, le Docteur Krombach. Ils décident de rentrer en France, Dany ayant souhaité poursuivre sa vie avec son époux. Mais le Docteur Krombach les suit en France, et la liaison reprend. André Bamberski demande le divorce, et obtient la garde des enfants. Il apprend la mort de sa fille adolescente Kalinka, qui passait ses vacances en Allemagne auprès de sa mère et de son beau-père, le Docteur Krombach. Le comportement suspect de ce dernier, ainsi qu’une autopsie des plus troublantes, incite Bamberski à faire ouvrir une action judiciaire à son encontre. Trente ans de procédures seront nécessaires pour aboutir à un résultat. Daniel Auteuil, dans le rôle principal d’André Bamberski, excelle comme d’habitude dans ce genre dramatique. Marie-Josée Croze, dans le rôle de l’épouse et mère, pourrait être un peu plus convaincante. Quant à Sebastian Koch, le « mauvais rôle » lui sied à merveille. Une balade au Maroc, en France et en Allemagne rend ce film dynamique et en atténue l’effet des huis-clos. Un excellent film dramatique.

Au nom de ma fille
De Vincent Garenq
Avec Daniel Auteuil, Sébastian Koch et Marie-Josée Croze
Disques Office

 

"Au nom de ma fille" : Un excellent film dramatique
4.5Note Finale