Jeu de mots plus que facile, mais pourtant si parfait pour le dernier long-métrage du réalisateur Doug Liman (La Mémoire dans la peau, Mr. et Mrs. Smith, Edge of Tomorrow). Tom Cruise incarne le pilote Barry Seal dans « Barry Seal : American Traffic » et le fait avec une telle énergie et un tel décontract qu’on ne peut qu’être pris dans cette histoire qui semble dépasser tout entendement. (Attention : spoils mineurs si vous ne connaissez pas la vie de Barry Seal).


Barry Seal (1939-1986) était un pilote de ligne américain, surtout connu pour avoir été un des principaux transporteurs du cartel de Medellín (dont un certain Pablo Escobar faisait partie). Pilote pour la Trans World Airlines, il se fait engager dans les années 1970 par le cartel colombien pour transporter de la cocaïne aux États-Unis. Alors qu’il se fait prendre par le gouvernement américain, il se voit libéré à une condition : il doit aider la DEA (Drug Enforcement Administration) à fournir des renseignements sur les identités qui se cachent derrière le cartel. En parallèle, il est également engagé pour une mission secrète directement dirigée par le président actuel Ronald Reagan, qui malgré l’opposition du Congrès américain, vise à fournir des armes au Contras depuis l’Iran. Les Contras forment un mouvement contre-révolutionnaire au Nicaragua et cherchent à renverser le gouvernement sandiniste mis en place par Daniel Ortega. Ne voulant pas être accusée de faire « son Vietnam à elle », l’administration Reagan n’implique pas directement l’armée américaine dans ce conflit et vend ses armes dans le but d’aider ces combattants nicaraguayens à se battre contre un régime qu’elle considère comme étant communiste. Le scandale, connu aujourd’hui sous le nom de l’affaire Iran-Contra est resté extrêmement mystérieux et beaucoup de secrets semblent voués à n’être jamais révélés. Le film s’appelle « American Made » en version originale et cela semble être un excellent clin d’œil à l’époque Reaganienne du « tout est possible » qui finalement a permis à Barry Seal de se faire de l’argent, the American way. On ne cesse de repositionner les limites qui séparent les « gentils » des « méchants » dans un film pareil, et c’est en cela que l’on ne peut pas décrocher les yeux du film.

Au final, Barry Seal s’est fait énormément d’argent en jouant sur plusieurs tableaux : en transportant de la drogue, en servant d’informateur et en trafiquant des armes. Pas étonnant qu’Hollywood ait voulu raconter une histoire qui rendrait jaloux n’importe quel scénariste.

Le film, qui ne cherche ni à entrer dans les détails de la vie de Seal ni à coller exactement à la réalité, n’a aucunement la prétention d’être un film « autobiographique dramatique » comme on a l’habitude d’en voir. Au contraire, c’est avec une étonnante légèreté que Seal (celui du film) accepte ces marchés plus que douteux. C’est peut-être en fait la seule chose que l’on pourrait reprocher au film : de ne pas être assez fidèle et de prendre sur le ton de la rigolade une histoire qui reste au fond très sérieuse. Au côté de Tom Cruise, on retrouve l’acteur Domhnall Gleeson (Ex machina, Star Wars épisode VII) qui joue également avec brio son rôle d’agent de la CIA. Le personnage principal se laisse porter d’évènements en évènements avec juste assez de réalisme dans les embûches qu’il rencontre pour permettre aux spectateurs de se poser la question de ce qu’ils auraient fait dans un cas pareil : se faire beaucoup d’argent illégalement ou rester dans le droit chemin ? C’est ce genre de film qui vous donne envie de faire des choses répréhensibles sur une super bande-son et d’être cool comme le personnage principal… Jusqu’à ce que l’on réalise qu’il est dans un sérieux pétrin.

Réalisation originale, acteurs au top (gun, pour continuer les jeux de mots), musique entraînante, « Barry Seal : American Traffic » est le film à aller voir si 1. vous aimez les histoires (plus ou moins) vraies au cinéma, 2. vous aimez les années 1980 et leur esthétique ou 3. vous aimez voir Tom Cruise en uniforme de pilote. Quelle que soit votre raison, c’est un étonnant voyage à ne pas louper.

American Made
(Barry Seal – American Traffic)
US   –   2017   –   Thriller
Réalisateur: Doug Liman
Acteur: Tom Cruise, Jayma Mays, Domhnall Gleeson, Lola Kirke
© Universal Pictures International Switzerland. All Rights Reserved.
13.09.2017 au cinéma

"Barry Seal : American Traffic" : envoyez-vous en l’air avec Tom Cruise
4.5Note Finale