Cendrillon de Kenneth Branagh

Cendrillon de Kenneth Branagh –


Avec « Cendrillon », le réalisateur Kenneth Branagh signe sûrement la meilleure adaptation cinématographique du conte, écrit à l’origine par Charles Perrault.


Connu pour avoir dirigé des films shakespeariens (« Hamlet », « Henri V »), Branagh nous livre ici un long-métrage qui n’essaie pas de revisiter l’histoire ou de l’adapter à l’ère moderne. Au contraire, « Cendrillon » croit en ses valeurs avec chaque fibre de son être et embrasse l’univers infantile, quitte à frôler parfois le kitsch, mais sans jamais tomber dans le cynisme quant au message qu’il transmet.

Le scénario est fidèle au dessin animé de 1950 et ne comporte que quelques changements subtils. Ella (Lily James), une belle jeune fille, vit heureuse avec ses deux parents jusqu’au jour où sa mère décède. L’adolescente grandit, son père veuf (Ben Chaplin) se remarie avec la terrible Lady Tremaine (Cate Blanchett), mère de deux filles pourries-gâtées. Quand le père meurt de façon inattendue, Ella devient l’esclave de sa nouvelle famille, jusqu’à sa rencontre, dans la forêt, avec son prince charmant (Richard Madden) et sa marraine la fée (Helena Bonham Carter).

Que l’on soit fan ou non de « Cendrillon », le film mérite notre attention rien que pour son visuel : les costumes somptueux sont un mélange des modes de l’ère victorienne et des années 1950, caractérisées par des tourbillons de couleurs et qui permettent à l’histoire d’être intemporelle. La photographie et les effets spéciaux sont un régal et ont été réalisés avec beaucoup de soin, particulièrement dans la scène du bal. Les acteurs sont tous crédibles, mais c’est Blanchett qui brille dans son rôle de femme fatale et réussit, en un temps limité, à montrer le dédain et la personnalité conflictuelle de son personnage.

Cependant, le film a ses failles : un prologue qui aurait pu être raccourci sans que l’histoire ne perde de son intensité, une B.O. qui ne retrouve pas le charme du dessin animé et une trop grande insistance sur le message prônant la bonté et le courage. Mais une chose est sûre, « Cendrillon » va satisfaire les spectateurs avides d’histoires d’amour saupoudrées de magie, avec des héroïnes gracieuses, des méchants au regard fulminant et un « happy ending ».

Cendrillon
Réalisation : Kenneth Branagh
Avec : Lily James, Cate Blanchett
Distributeur : Walt Disney
Sortie le : 25.03

Logo Concours Daily Movies