Cobra, dessin animé

Simple employé de bureau, Johnson en a marre de son train-train quotidien et se muerait volontiers en un aventurier hors pair pour pimenter un peu sa vie. Lorsqu’il se rend chez Dream Corp., une société vendeuse de songes, il se paie un rêve dans lequel il est Cobra, un légendaire flibustier de l’espace, assisté par Armanoïde, un robot aux traits féminins, et doté d’une arme surpuissante greffée à son avant bras gauche, appelée le psychogun. Porté pour mort il y a 5 ans, Cobra est malgré tout recherché par tous et notamment par l’Homme de Verre et la terrible Guilde des Pirates de l’Espace. Et lorsque Johnson en termine avec son rêve, il découvre que celui-ci pourrait n’être finalement que l’émergence de ses souvenirs passés …

Manga créé par le japonais Buichi Terasawa en 1978, Cobra fut compilé en 18 tomes et connut en 1982 une adaptation en dessin animé pour la petite lucarne qui retraça ses aventures en 31 épisodes. C’est en 1985, dans l’émission Cabou Cadin sur Canal+, que les francophones ont pu découvrir pour la premières fois les aventures de Cobra. Aujourd’hui, l’intégral de la série TV originale est rééditée pour la première fois en Blu-ray HD pour le plus grand bonheur des nostalgiques.

Si les dessins de Buichi Terasawa ont pris un coup de vieux, la trame scénaristique, le charisme des personnages, notamment du bondissant Cobra, qui tire son inspiration de Jean-Paul Belmondo, font de Cobra, un incontournable de l’animation SF japonaise, aujourd’hui encore. Bourrées d’imagination, les aventures de Cobra sont à vivre ou à revivre dès à présent et sans modération, d’autant plus que ce coffret regorge de bonus plus alléchants les uns que les autres. Incontournable !

coffret blu-ray intégral COBRACoffret – Intégrale COBRA en Blu-ray – 4 disques
Une série de  Buichi Terasawa
Distributeur : @Anime
Durée : 744 minutes
Format image : 1.33:1 – 4/3
Son : DTS HD 2.0 Japonais et Français
Sous-titres : Français
Bonus : La série intégrale (31 épisodes) en 4 Blu-ray – 1 Guide Book de 32 pages – Programme remasterisé en haute définition – L’épisode pilote – Interview de Buichi Terasawa – Opening et ending sans crédits