Wild de Jean-Marc Vallée

Wild de Jean-Marc Vallée –

Reese Witherspoon reste le meilleur atout de ce road trip assez classique.


En littérature comme au cinéma, les road trips sont régulièrement associés à des voyages introspectifs et symboliques. « Wild » s’inscrit dans ce registre en dépeignant la (vraie) histoire de Cheryl Strayed, une jeune femme qui décida de marcher la Pacific Crest Trail reliant la Californie à l’Oregon dans le but de purger sa vie et d’entamer un processus de deuil. Le réalisateur de « Dallas Buyers Club » livre un drame rempli de références musicales et littéraires, allant de Simon & Garfunkel à Emily Dickinson. À l’image de la construction dramatique en flashbacks, cet enchevêtrement intertextuel s’avère un peu poussif et peut agacer certains spectateurs par son émotivité parfois forcée. Toutefois, « Wild » garantit plusieurs fulgurances et propose de belles séquences sur ce personnage meurtri avançant sur le chemin de la résilience. Reese Witherspoon livre une prestation honorable et assure ainsi une certaine crédibilité au film.

Wild
De Jean-Marc Vallée
Avec Reese Witherspoon, Laura Dern
20th Century Fox