La vie, le destin et la fin tragique que l’on sait de l’une des plus grandes chanteuses de tous les temps. C’est en participant à un concours de chant qu’elle est remarquée par Bruno Coquatrix (le patron de l’Olympia) qui va être totalement subjugué. Très vite, elle est coachée par Lucien Morisse (une des figures principales d’Europe 1), qui en tombe amoureux, et divorcera pour l’épouser. Son succès va grandissant, mais elle n’a pas que la chanson comme ambition. Son rêve de devenir mère et épouse au foyer ne se réalisera jamais, ses amours étant soit intéressés par son succès, soit trop jeunes ou trop ceci ou cela. De plus, ses ex compagnons ont la fâcheuse tendance à se suicider, ce qui ne lui permet pas réellement de s’épanouir. Son succès planétaire, sa beauté et son amour de la musique ne lui auront malheureusement pas ouvert la porte du bonheur. Un film qui démontre très clairement que cette star nommée Dalida a non seulement vécu pour la musique, mais qu’elle a réellement vécu sa musique, sentiment qu’elle a su partager avec un public unanime. La description de la personnalité de l’artiste et de sa vie amoureuse nous permet de découvrir une sensibilité et une chaleur humaine qui ne peuvent que la rendre encore plus populaire. L’interprétation de Sveva Alviti est grandiose, un rôle difficile avec une superbe réussite à la clé. Les chansons fétiches nous replongent dans cette époque des années 60 à 80, puis vers sa métamorphose réussie du disco. Un chanteuse qui aura réussi à s’adapter sans problème à tous les styles des époques successives, jusqu’à la fin. Plus d’un quart de siècle d’une histoire en chansons qu’on ne se lasse pas d’écouter.

  • De Lisa Azuelos
  • Avec Sveva Alviti, Riccardo Scamarcio, Jean-Paul Rouve et Nicolas Duvauchelle
  • Pathé !
Dalida : une étoile filante
5.0Note Finale