5 ans après la 1ère édition de ladite convention organisée par l’association « Juusan no Hoshi », le public reste fidèle au rendez-vous dans l’intention de (re) découvrir les cosplayeurs-euses, les différents endroits et tout simplement, en passant un bon moment.


Lorsqu’on pense au chef-lieu du Valais, soit Sion, on imagine facilement des éléments reconnus à l’exemple des abricots, du vin ou du Rhône. Même si « Destination Tokyo » (ou « De-To » en abrégé) ne fait pas (encore) partie de références touristiques incontournables, il est fort à parier que sa réputation sera toujours plus prononcée dans les années à venir. Tout comme son association, « Juusan no Hoshi ». Qui signifie par ailleurs en français, 13 étoiles (pour anecdote, le drapeau de la ville de Sion en a aussi 2). La structure à but non-lucratif naquit en 2009 et fêtera donc ses 10 ans l’année prochaine. Reste à espérer que leurs membres fêteront cet anniversaire dignement en 2019, d’autant plus au travers de « De-To« .

À propos des membres, un mot spécial de reconnaissance et de remerciements s’adresse au comité de direction, soit la directrice depuis 2016 Mylène Lugon-Roulin (Michèle Lugon-Moulin) et son fondateur M. Olivier Pitteloud (également Trésorier de « Juusan no Hoshi »). Elle chapeaute l’ensemble, mais participe aussi activement à certaines des activités durant « De-To« , à l’exemple du concours cosplays (il s’agit d’un jeu de rôles où différents personnages célèbres sont imités grâce à leurs tenues, coupes de cheveux, etc.). Olivier est plus discret, mais s’investit au même degré à d’autres tâches. Polyvalents, mais en gardant leurs fonctions respectives, tout serait certainement très différent sans ces 2 personnes à la tête de « Destination Tokyo ». Surtout, que cette flexibilité ne se ressent pas forcément à chaque manifestation culturelle en Suisse romande. Evidemment, mille mercis également aux bénévoles et à la sécurité pour leur travail, collaboration et compréhension envers les visiteurs-euses.

Sur place, j’ai senti une équipe (staff, organisateurs, exposants, etc.) soudée et organisée. Car pour gérer un tel week-end, qui se fait systématiquement pendant les 2 premiers jours des vacances d’automne, il faut trouver les invité-e-s principaux, suffisamment d’exposants, de partenaires et bien plus encore, à temps et en respectant les thèmes de « De-To« . Toujours en liens avec le Japon, chaque édition aborde également un sujet différent. Cette année, ce fut les jeux vidéo et au niveau des invité-e-s important-e-s, 2 comédiennes en doublage que nous avons eu le plaisir de rencontrer en ce dimanche 21 octobre. Ainsi, nous dévoilerons prochainement l’interview faite avec Pascale Chemin (voix récurrente pour « Mass Effect » et pour « Les Animaux fantastiques ») et Caroline Combes (voix récurrente pour « Hunter x Hunter » et pour « Bienvenue chez les Louds« ). Elles ont été très charmantes et honnêtes en expliquant leur métier face à la caméra de notre partenaire, « Baka News Network ».

Concours cosplays, calligraphie, expositions et bien plus encore, ponctuent les lieux et permettent à un large public de passer un excellent moment au sein du collège sédunois. En commençant par traverser un torii, une porte traditionnelle japonaise laissant la possibilité de passer à un autre monde. Ce qui est effectivement le cas avec « De-To« , une ambiance sympathique, amicale et familiale s’en dégage durant ce week-end.

Pour terminer, nous souhaitons aux organisateurs pleins succès pour les prochaines éditons. Tout en espérant que les visiteurs-euses soient encore plus au rendez-vous dans le futur afin de découvrir plus d’une trentaine d’exposants, une vingtaine d’intervenant-e-s et pour se restaurer avec une excellente cuisine traditionnelle (je recommande surtout les boulettes à poulpe). Car cette convention se visite en couple, entre ami-e-s, en famille et devrait s’agrandir davantage dans les années à venir.

www.de-to.ch