Le 20 avril 2010 a eu lieu dans le Golfe du Mexique l’une des pires pollutions de notre époque : l’explosion et l’incendie de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon. En l’espace de quelques mois, 780 millions de litres de pétrole se sont déversées dans l’océan et 11 employés y ont trouvé la mort. C’est cette terrible histoire – dont la cause principale est la négligence humaine – que les studios américains ont décidé de nous faire revivre minute par minute dans une superproduction concise mais instructive, en suivant Mike Williams, un contrôleur technique qui va tenter de sauver sa peau et celle de ses collègues. Au casting nous trouvons plusieurs acteurs et actrices de renom. Même si il n’a pas le premier rôle, John Malkovich est une fois de plus parfait dans sa prestation. Il incarne le méchant de l’histoire, un certain Vidrine, haut cadre de BP. A ses côtés nous retrouvons une vieille connaissance, Kurt Russell. L’acteur américain s’est fait assez discret ces dernières années et c’est avec plaisir que nous le revoyons dans le rôle de Jimmy Harrell, le spécialiste de l’histoire. Pour lui donner la réplique, le réalisateur Peter Berg a choisi comme super-héros Mark Wahlberg, qui a la gueule de l’emploi et n’en fait pas trop. La déception vient des rôles féminins : Kate Hudson ne crève pas l’écran et Gina Rodriguez est beaucoup trop naïve. Si Peter Berg a su tourner un film catastrophe efficace, on regrettera qu’il ne soit quasiment jamais fait mention de la catastrophe écologique engendrée. Si les Américains ont le mérite de se remettre en question du point de vue humain et moral, il y a vraiment dans cette réalisation de grosses lacunes sur les conséquences écologiques de la tragédie.

Deepwater Horizon

Deepwater Horizon
De Peter Berg
Avec Mark Wahlberg, Kurt Russell, John Malkovich
Ascot Elite
Sortie le 12/10

Deepwater Horizon : un film catastrophe efficace mais...
2.5Note Finale