Dora a passé des années à explorer la jungle avec ses parents lorsqu’arrive l’âge d’entrer au lycée. Ses parents l’envoient en Californie dans la famille de son cousin Diego afin de la familiariser avec la vie et les mœurs de la ville. La devise de Dora est de rester elle-même en toutes circonstances, ce qui ne va pas lui faciliter la tâche. Lors d’une visite dans un musée avec sa classe, Dora se fait enlever avec son cousin et deux autres élèves. Ce sont des chasseurs de trésor qui veulent se servir de Dora pour mettre la main sur ses parents qui sont sur les traces d’un fabuleux trésor. Il se retrouvent donc tous en Amazonie sur les traces de la cité perdue de Parapata.

Le rôle de Dora est parfaitement interprété par Isabelle Merced qui reprend parfaitement certaines attitudes de Dora dans la série animée. Son cousin Diego est joué par Jeffrey Wahlberg, qui ne démérite pas. Surprenante dans le rôle de Sammy, la première de classe, c’est Madeleine Madden qui s’y colle ! Quant à Eva Longoria, on est loin de la pinup de Desperate Housewives, ici c’est une vraie mamma qu’on peine tout de même à imaginer en exploratrice.

Des clins d’œil à la série animée inventive qui date des années 2000 nous rappellent qu’il s’agit là d’une adaptation, ma foi pas trop mal réussie. Un film sans trop d’ambition, mais qui se regarde volontiers en famille et qui prête à rire et à sourire. Les valeurs morales telles que la solidarité, l’amitié et le courage sont ici très bien mises en valeur.

DORA et la cité perdue
De James Bobin
Avec Isabella Merced, Michael Pena, Eva Longoria
Rainbow

"DORA et la cité perdue" : Un film sans trop d’ambition
3.0Note Finale

A propos de l'auteur

Articles similaires