En Solitaire

En Solitaire –

Jusque-là chef opérateur (« Les Petits Mouchoirs », « Ne Le Dis À Personne »), Christophe Offenstein, pour son premier long-métrage, ne choisit pas la facilité. Raconter l’épopée d’un navigateur qui s’engage, pour remplacer un ami blessé, dans le mythique « Vendée-Globe » nécessitait une certaine audace et une confiance inébranlable en l’efficacité des images, des acteurs et de la mise en scène. Pas facile de tenir en haleine, durant une heure et demie, un spectateur habitué à des scénarios stéréotypés en ne proposant que l’histoire d’un aventurier seul sur un bateau. Le challenge semble pourtant motiver les cinéastes puisqu’on a récemment pu voir J.C. Chandor relever le défi haut la main avec « All Is Lost ». Même si Christophe Offenstein ne choisit pas une approche aussi radicale que son collègue américain, force est de constater qu’il réussit un joli tour de force, aidé par une astuce de scénario qu’il est préférable de taire et qui donne au film une dimension sociale touchante mais presque artificielle. Il faut également saluer la performance de François Cluzet qui, très investi dans son rôle, donne une crédibilité indéniable à son personnage et sans qui le film n’aurait peut-être pas eu autant d’intérêt. Le réalisateur livre donc, pour son premier film, une belle réussite qui, bien qu’un peu roublarde au niveau du fond mais très efficace au niveau de la forme, le place parmi les auteurs sur lesquels il faudra désormais compter. Il avait convaincu en tant que chef opérateur et il laisse deviner là un indéniable talent de metteur en scène.

En Solitaire
De Christophe Offenstein
Avec François Cluzet, Samy Seghir…
Gaumont / TBA Phonag