Le thriller psychologique « Everybody Knows », de l’Iranien Ashgar Fahradi, avec Penélope Cruz, Javier Bardem et Ricardo Darin, aura l’honneur de faire l’ouverture du 71e Festival de Cannes, qui aura lieu du 8 au 19 mai 2018, et sera également en compétition pour la Palme d’or. De quoi mettre la pression aux acteurs et surtout au réalisateur, habitué du festival !


Le réalisateur Ashgar Fahradi fait fort cette année, car non seulement son film est l’un des long-métrages les plus attendu, mais en plus de faire l’ouverture du prestigieux festival de Cannes, son film tourné entièrement en espagnol fait figure d’exception parmi les longs-métrages qui ont ouvert le Festival depuis bien longtemps. En effet, il faut remonter à 2004 pour retrouver le long-métrage « La Mauvaise Education », de Pedro Almodóvar avec Gael Garcia Bernal, pour que le film d’ouverture ne soit ni en langue anglaise ou ni en français. Un détail qui compte et qui sert très bien d’outil de communication pour qu’un film ait un maximum de succès, mais pour autant qu’il soit bon, évidement.

Par contre, ce n’est en revanche pas la première fois qu’un long-métrage fera office de film d’ouverture tout en étant en compétition pour la meilleure distinction cannoise. Pour rappel, si on remonte à quelques années jusqu’au aujourd’hui, le film « Basic Instinct », du Néerlandais Paul Verhoeven en 1992, « Moulin Rouge » de l’Australien Baz Luhrmann en 2001, « My Blueberry Nights », du cinéaste hongkongais Wong Kar-wai en 2007, « Blindness », du Brésilien Fernando Mereilles en 2008, ou encore « Moonrise Kingdom », de l’Américain Wes Anderson en 2012, connurent pareil sort et en général, ça toujours eu du succès pour les films, pour les réalisateurs et notamment pour les actrices et acteurs.

Des acteurs très primés pour un thriller psychologique
À l’heure où j’écris ces quelques lignes, aucune vision pour la presse n’est proposée, du coup nombreux sont les médias dont notamment le festival, qui le décrivent comme un « thriller psychologique ». Le film « Everybody Knows » raconte et suit Laura, incarnée par Penélope Cruz, qui vit avec son mari et leurs enfants à Buenos Aires. « A l’occasion d’une fête de famille, elle revient dans son village natal, en Espagne, avec ses enfants. Un événement inattendu va bouleverser le cours de leur existence. La famille, ses secrets, ses liens, ses traditions et les choix moraux qu’ils imposent sont, comme chacun des scénarios du cinéaste, au cœur de l’intrigue », ajoute le communiqué de presse du festival pour présenter le film aux spectateurs.

Du côté du réalisateur, ce sera son huitième long-métrage pour Asghar Farhadi qui du coup devient un habitué du Festival. Scénariste reconnu et spécialiste d’un cinéma réaliste dans sa mise en scène, il remporte de nombreux prix dont le prix du scénario pour le film « Le client » sortie en 2016, qui a également valu à l’acteur Shahab Hosseini le prix d’interprétation masculine. Et en 2013, Bérénice Bejo avec le prix d’interprétation féminine pour le film « Le Passé », des films qui par la suite ont eu un beau succès dans les salles obscures.

Nul doute quant au succès à nouveau pour le réalisateur Asghar Farhadi qui cette fois-ci revient avec un casting pour « Everybody knows » d’habitués aux récompenses internationales avec les pirates Penélope Cruz (Pirates des Caraïbes: La fontaine de jouvence) et Javier Bardem (Pirates des Caraïbes – La vengeance de Salazar), meilleurs acteurs interprètes dans différents films, dans différents festivals.

Everybody knows (Todos Lo Saben)
ESP   –   2018   –   Drama
Réalisateur: Asghar Farhadi
Acteur: Javier Bardem, Penélope Cruz, Ricardo Darin
Frenetic Films
09.05.2018 au cinéma

"Everybody Knows" ouvrira le Festival de Cannes 2018
3.5Note Finale